LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Svt - glaire cervicale

Chronologie : Svt - glaire cervicale. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  24 Avril 2019  •  Chronologie  •  557 Mots (3 Pages)  •  98 Vues

Page 1 sur 3

Rim Ouahbi

Devoir de Maison : la glaire cervicale

Parmi tous les tests réalisés en cas d’infertilité, on peut citer le test de Hühner qui consiste à observer les réactions des spermatozoïdes ; qui consiste à observer les réactions des spermatozoïdes en contact avec la glaire cervicale. On s’intéresse au contrôle hormonal de la viscosité de la glaire et à son rôle dans la fertilité.

Le premier document est un texte nous présentant des informations concernant ce test et la glaire cervicale. Cette dernière est définie comme un liquide visqueux et transparent qui a pour principal rôle le guidage des spermatozoïdes à la fécondation. Or, je sais que la glaire cervicale se présente sous deux états différents. Elle est filante durant l’ovulation et redevient visqueuse avant et après.

Le document 2a confirme cela à travers un graphique représentant la filance de la glaire en fonction des jours du cycle. La filance mesure donc son aptitude de s’étirer. On voit qu’elle atteint un pic au bout de 14 jours, où elle atteint les 16cm contrairement aux autres jours du cycle où elle avoisine les 4cm. Or, le 14eme jour du cycle correspond exactement à la période d’ovulation. La fertilité est ainsi optimisée par la facilité du passage des spermatozoïdes lors de la libération de l’ovule.

Le document 2b présente les schémas du réseau de filaments de la glaire cervicale au niveau du col de l’utérus au cours du cycle menstruel. On remarque encore une fois que durant le milieu du cycle correspondant à l’ovulation les filaments qui constituent cette glaire s’étire, laissant passer un maximum de spermatozoïdes et optimisant au maximum la fertilité contrairement au début et à la fin du cycle où ces mailles se resserrent.  

Le document 3 est un graphique traduisant l’évolution du taux d’hormones ovariennes dans le sang au cours du cycle menstruel. On observe durant la période d’ovulation un pic du taux d’œstrogène dans le sang. Or cette hormone est à l’origine du contrôle de la consistance de la glaire cervicale. On observe également une quantité importante de progestérone dans le sang après l’ovulation, elle permet donc de préparer l’utérus à une potentielle fécondation. La fertilité ici, ne dépend pas de la qualité de la glaire cervicale uniquement mais aussi de la présence d’autres hormones tel que la progestérone qui assure l’implantation de l'embryon.

Sécrétée par les glandes de l’utérus, la glaire cervicale et principalement sa viscosité joue un rôle important dans la fertilité de la femme (Doc 1). En effet, sa consistance et sa quantité varie au fil du cycle de menstruel ainsi que son rôle évolue selon la période du cycle (Doc 2a). Pendant la période de l'ovulation, le maillage de la glaire cervicale est lâche, ce qui permet le passage des spermatozoïdes. La glaire cervicale est plus filante, en dehors de la période d'ovulation, la glaire cervicale forme un maillage serré. Elle est plus visqueuse (Doc 2b). La production de la glaire cervicale est contrôlée par des hormones : les œstrogènes stimulent cette sécrétion, contrairement à la progestérone qui l'inhibe. Certaines infertilités féminines peuvent être liées à un problème touchant la glaire cervicale : elle peut par exemple être insuffisante, par manque d'œstrogènes, ou bien elle peut empêcher le passage des spermatozoïdes (Doc 3). La pilule hormonale par exemple agit généralement sur la glaire cervicale, afin d'empêcher le passage des spermatozoïdes.

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (42.5 Kb)   docx (8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com