LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Compléments alimentaires ou alimenteurs ?

Cours : Compléments alimentaires ou alimenteurs ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  30 Août 2017  •  Cours  •  292 Mots (2 Pages)  •  255 Vues

Page 1 sur 2

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES OU ALIMENTEURS ?

A en croire les étiquettes, les compléments alimentaires, ces gélules de vitamines, minéraux et extraites de plantes, lutteraient contre les gros rhumes, les coups de mou, le stress, le surpoids, les douleurs articulaires, la digestion difficile et même l’acné. Les français en raffolent : selon l’étude individuelle nationale des consommations alimentaires de l’anse, la demande a augmente de 30% ces sept dernière années. Le secteur pèse aujourd’hui 1,06 milliards d’euros. << C’est le pacte de Faust revisité ! Les gens pensent que ces compléments leur donneront la jeunesse, la beauté, la sante éternelles>> regrette Luc Cynober, professeur de nutrition, chef du service biochimie a l’hôpital Cochin et auteur de « Tout sur les compléments alimentaires »

« Mais beaucoup d’entre eux ne sont que les placebos. Une personne ayant un régime alimentaire équilibré n’en a tout simplement besoin. » Charlotte Grastilluer, directrice adjointe a l’anses.

Une affirmation que nuance le professeur cynober : « Au-delà de 75 ans, i l est souvent nécessaire de combler les carence en vitamine D. De même, les omega 3(acides gras) assurent un meilleur fonctionnement cérébral des enfants comme des personnes âgées et réduisent, pour ces derniers, les risques des accidents cardiovasculaires. » Aucune complément disponible en pharmacie n’est dangereux. Mais en France, la moitie des achats se fait hors des officines.

« Les compléments vendue sur internet, notamment doivent faire l’objet d’une vigilance accrue », prévient Luc Cynober.

Se méfier en particulier des compléments sportifs, qui malmènent le cœur et le système nerveux. Un excès de vitamin D chez les femmes enceintes peut provoquer un excès de calcium dans le sang des nouveau-nés, ce qui accroit le risque de convulsions et de problèmes neurologiques. Dans tout les cas, un avis medicale est vivement recommande.

...

Télécharger au format  txt (1.9 Kb)   pdf (50.7 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com