LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peut-on donner un organe de son vivant ?

Rapports de Stage : Peut-on donner un organe de son vivant ?. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  30 Novembre 2012  •  1 281 Mots (6 Pages)  •  980 Vues

Page 1 sur 6

Peut-on donner un organe de son vivant ?

Principal organe concerné : le rein

Le don du vivant est essentiellement pratiqué pour le rein. Plus rarement, on peut aussi prélever et greffer une partie du foie d’un donneur vivant. Lors d’un don de rein de son vivant, l’un des deux reins du donneur est prélevé, sachant qu’il est possible de vivre normalement avec un seul rein.

En France, le don du vivant augmente progressivement depuis le début des années 2000 mais il reste modeste. Il a représenté 10,1 % des greffes de rein en 2011. L’Agence de la biomédecine qui a inscrit dans ses priorités le développement de cette activité en complément de l’activité de greffe à partir de donneurs décédés, met tous les moyens en œuvre, dans ses domaines de responsabilité, pour aider les équipes médicales à développer la greffe à partir de donneur vivant.

J’AI DES QUESTIONS

C’est qui un proche ?

Mon frère, ma femme, mon père ou ma fille … en fait c’est tout simplement la personne susceptible d’être appelée par l’hôpital s’il m’arrive quelque chose. Alors dire mon choix à des amis, aux voisins, ou aux collègues c’est bien, mais à mes proches c’est franchement mieux.

Et si je ne dis rien ?

Imaginons, je suis pour le don de mes organes, mais seulement voilà, je ne dis rien, et voilà que je meurs dans des conditions qui permettent le prélèvement. Les médecins se tournent alors vers mes proches pour connaître mon choix sur le don d’organes, c’est comme ça, c’est la loi. Seulement comme j’ai rien dit, mes proches doivent alors décider à ma place. C’est une épreuve qui s’ajoute à leur douleur. Dans l’urgence et dans le doute, ils pourraient bien dire "non".

Quand on est vieux ou malade, on peut donner ?

Il n’y a pas de contre-indication au don d’organes a priori. Quelque soit l’âge ou le dossier médical, ce sont les médecins qui évaluent au cas par cas chaque organe qui pourra être greffé à un malade.

Combien de personnes je peux sauver ?

Cœur, foie, reins... sur un seul donneur, on prélève généralement plusieurs organes, ce qui permet de greffer en moyenne 4 personnes.

Est-ce que je peux choisir quels organes je donne ?

Oui, tout a fait. Il suffit de préciser à vos proches ce que vous voulez et ne voulez pas donner pour qu’ils en témoignent au moment du décès auprès de l’équipe médicale.

Qu’en pensent les religions ?

Les prélèvements d’organes en vue de greffe ne rencontrent pas d’objection de principe. Toutes les religions invitent leurs fidèles à réfléchir au don d’organes et disent leur accord dès lors qu’il s’agit de sauver des vies en péril.

Et si je ne veux pas donner mes organes ?

Vous pouvez le dire à vos proches ou vous inscrire sur le registre national du refus qui est systématiquement consulté par l’équipe médicale. Aucun prélèvement d’organes ne sera envisagé si vous y êtes inscrit. Et si on change d’avis, on peut se désinscrire à tout moment.

Dans quel état est rendu le corps ?

Le prélèvement, c’est une opération au bloc opératoire, dans les mêmes conditions et avec le même soin que pour une personne en vie. Les incisions sont refermées par des points et recouvertes par des pansements. Après l’opération, le corps est habillé et rendu à la famille, qui peut réaliser les obsèques qu’elle souhaite. Aucune cicatrice n’est apparente, aucun frais n’est demandé.

Et si je change d’avis ?

Une décision n’est pas obligatoirement définitive, vous avez le droit de changer d’avis. Encore une fois, la démarche et simple, il suffit d’en informer oralement vos proches.

Est-ce que mon corps sert pour la science ?

Donner son corps à la médecine pour les cours d’anatomie des étudiants n’a strictement rien à voir avec le don d’organes destiné à soigner des malades. Pour léguer son corps à la science il faut s’inscrire auprès d’une faculté de médecine.

Ma famille pourra-t-elle contacter les personnes greffées ?

Non impossible et c’est pareil pour les

...

Télécharger au format  txt (8 Kb)   pdf (99 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com