LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Evans Pritchard, Les Nuer : description des modes de vie et des institutions d’un peuple nilote

Compte rendu : Evans Pritchard, Les Nuer : description des modes de vie et des institutions d’un peuple nilote. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  26 Octobre 2020  •  Compte rendu  •  1 037 Mots (5 Pages)  •  1 245 Vues

Page 1 sur 5

Sociologie , ethnologie et politiques sociales

“ Les Nuer :description des modes de vie et des institutions d’un peuple nilote”

Edward Evan Evans-Pritchards était un anthropologue britannique né en 1902, il était important pour lui de lier les détails recueillis sur le terrain et la volonté d’en fournir une explication claire et ordonnée. Son domaine était l’anthropologie culturelle, il a participé au développement de l’anthropologie sociale (l’étude de la diversité des organisations humaines. Cette science s’intéresse à toutes les manifestations sociales et culturelles des sociétés humaines, selon le site “ l’internaute”). Il fut connu pour avoir écrit notamment le livre “Les Nuer : descriptions des modes de vie et des institutions politiques d’un peuple nilote” parut en 1994 publié par les éditions Gallimard. C’était l’époque de la colonisation britannique dont les Nuer ont étaient vaincus par la suite .

C’est donc au début de l’année 1930 que le gouvernement Soudan anglo-égyptien a demandé à Evans-Pritchards d’étudier le peuple des Nuer, une population d’Afrique de l’Est ( tout en sachant qu’il devait aussi conclure son étude sur les Azandé, peuple de l’Afrique Central). Pritchards savait d’avance que cette étude allait être difficile étant donné que leur pays n’est pas cultivable et que leur caractère est jugé hostile. Pritchard met en garde le lecteur qu’il ne faut pas être trop sévère envers son analyse car les conditions dans lesquelles son étude a était menait étaient complexes et que la majeure partie de son travail s’est basée sur une observation directe.

Quand Pritchards arriva à Y-oahnyang sur le Balir el-Ghazal il prit un retard considérable du fait que l’organisation de ce voyage a était mal mise au point .

Nous pouvons comprendre que son voyage fut difficile car ces serviteurs comme la plupart des indigènes ont peur des Nuers. Quand Pritchards arriva à Pakur, les gens qui l’accompagnaient prirent la fuite laissant Pritchard seul. La culture des Nuer est malveillante envers les étrangers , Pritchards n’était pas la bienvenue et les Nuer ne le lui cachère pas, ils refusaient de l’aider , ils mangèrent tout le gibier abattu car ils déclarèrent que tout ce qui étaient sur leurs territoires leur appartenaient . De plus, Pritchards ne pouvait pas conversait librement avec eux et le fait qu’il n’y avait pas d’interprète ne faciliter pas la tâche .il devait se contentait de l’étude de cette langue pour en avoir suffisamment pour ces recherches.

Pritchards passa ensuite du pays leek au pays lou, jusqu’à Muot. La stupéfaction fut grande quand Pritchards arriva a noué un contact avec ce peuple, il apprit la langue et une confiance mutuelle s’installait, Pritchards n’était pas considéré comme dangereux . Cependant cela fut de court terme car le gouvernement s’est mit un jour a encerclé leur camp à la recherche de prophète, Pritchards repartit donc en pays zandé.

L’époque où Pritchards avait rendu visite aux Nuer était très dangereuse car leur l’hostilité était beaucoup plus forte du fait que le gouvernement avaient réussis à les soumettre par la force, les Nuer furent même remarqués qu’eux n’ont pas d’armes à feu, ils ne sont

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (39.4 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com