LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique professionnelle: Violence En Psychiatrie

Note de Recherches : Analyse de pratique professionnelle: Violence En Psychiatrie. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  10 Novembre 2014  •  890 Mots (4 Pages)  •  2 212 Vues

Page 1 sur 4

J’effectue mon stage n°2 dans un établissement de soins en santé mentale. Je suis au début de mes deuxièmes semaines de stage.

En psychiatrie il y a plusieurs modes de placement pour le patient : les soins libres, ce sont le patient qui réclame eux même les soins, et les soins sous contraintes comme soins sous demande d’un tiers, c’est un membre de la famille ou une personne proche du patient qui réclame les soins pour elle. C’est le cas de M.D âgé de 30 ans qui donc est entré sous demande d’un tiers (sa femme) en établissement de soins psychiatrique le 04/02/2014 pour syndrome hallucinatoire avec délire mystique. Il parle de la bible du matin au soir, béni en faisant une croix sur le front de tout ce qu’il croise, et voulait « désensorcelés « ses enfants. Il s’agit de sa première hospitalisation. Il est ici depuis 3 jours .Il est marié, et a 2 enfants qui vivent avec sa femme et lui .Il est champion de la Réunion d’un sport de combat. A son arrivée il était halluciné, délirant.

Il est 8h c’est l’heure du petit-déjeuner, tous les usagers arrivent au réfectoire et commencent à manger. M.D est à table à côté de M.C, qui a pour habitude de monter les patients entre eux ou contre le personnel soignant. Ils mangent tous deux et échangent sur ce qu’il se passe dans le service. M.C commence à expliquer à M.D qu’un infirmier aurait frappé un autre usager, l’infirmier en question étant dans la même salle et ayant entendu les propos de celui-ci, leur explique à tous les deux que cette histoire est fausse et rétablie la vérité. A ces mots M.D compris que M.C essayait de le manipuler en lui raconter des choses fausses, il commence à s’énerver et tape du poing sur la table tout en haussant le ton de sa voix, il demande à M.C de quitter la table mais celui-ci refuse. M.D devient de plus en plus agressif. M.C prend peur et se lève pour quitter la table. M.D au même moment se lève soudainement en attrapant un bol (en verre) dans le but de l’écraser sur la tête de M.C. A ce moment-là tous les soignants (aide-soignant, infirmiers, ASHQ) se lèvent pour retenir M.D en essayant l’immobiliser, ce qui s’avéré compliqué étant donné la force de M.D. Pendant ce temps un des infirmiers appuie sur le bouton du PTI (protection du travailleur isolé), objet qui en cas d’agressivité chez un patient difficile à maitriser appelle des renforts dans les services à côté ou bien même tous le service de l’EPSMR, afin d’appeler du renfort d’autres pavillons. Ils sont 6 hommes à essayer de maitriser celui-ci ,en essayant tout d’abord de lui enlever le bol des mains , quand ils y parviennent, ils le plaque au sol en lui tenant les bras , les jambes , la tête , ils l’immobilise pendant un certain temps , tout en faisant attention à ce qu’il soit en sécurité ( ne peut pas le blesser ), afin qu’il redeviennent calme. Pendant ce temps, les autres infirmiers et aide-soignant font quitter le plus vite possible tous les autres usagers du réfectoire et en particulier M.C. Une fois les usagers partis, M.D toujours au sol se calme, et dit qu’il ne se souvient pas de ce qu’il vient de se passer, un infirmier lui explique, et pourquoi il était nécessaire de l’immobiliser au sol. Une fois calmer M.D s’excuse et se met à pleurer. Il est ensuite amené en chambre

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (71.4 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com