LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse Pratique de la qualité et la propreté du linge

Note de Recherches : Analyse Pratique de la qualité et la propreté du linge. Recherche parmi 232 000+ dissertations

Par   •  24 Juin 2012  •  900 Mots (4 Pages)  •  910 Vues

Page 1 sur 4

Phase descriptive :

La qualité et la propreté du linge sont deux des conditions essentielles requises pour assurer confort et hygiène au patient. Les risques liés à la diffusion des germes d’origine humaine impliquent un circuit bien adapté, rigoureux et contrôlé, particulièrement vis-à-vis de certains agents infectieux. Le but de cette manœuvre est de préserver la santé du patient, autant que celle du personnel médical en fonction dans l'hôpital. Ce souci sanitaire introduit donc la mise en place d'un circuit du linge, ce dernier différenciant évidemment linge sale d'un côté et linge propre de l'autre.

Le linge propre est stocké sur des étagères, dans un local auquel seul le personnel médical a accès. Ce réduit regroupe donc tout le linge de chambre et de toilette : c’est-à-dire les draps, alèses, canadiennes, couvertures, taies d’oreillers, chemisette des patients ou encore les serviettes et gants de toilette. Le rangement du linge est sous la responsabilité des lingères : ces dernières sont chargées du circuit du linge dans la majeure partie de son déroulement.

En effet, les aides soignants peuvent aussi prendre part au circuit du linge : c'est la cas à l'hôpital de Mantes-la-Jolie, au sein du service où j'ai pu réalisé mon stage. Ceux-ci ont à leur disposition un chariot, nommé la Caroline, divisé en quatre bacs. Ces derniers sont distingués par quatre sacs de couleurs, chacun des sacs recueillant différentes choses. Le sac noir sert à jeter les déchets (c'est un sac poubelle), le rouge à collecter les draps sales, le vert à rassembler le linge de toilette et les robes des patients hospitalisés, le bleu, enfin, à recueillir les effets personnels. Par ailleurs, le linge est régulièrement lavé, et les draps des patients sont ainsi changés deux fois par semaine, tous les mardi et les vendredi, et au besoin lorsqu'ils ont été souillés.

Le mardi 7 juin dernier, comme c'est le cas tous les mardi à l’heure des soins de nursing, les aides soignants et moi-même devions faire tous les lits des patients. Le linge sale est déposé dans l’un des quatre bacs de la Caroline, comme nous l'avons vu précédemment. Celle-ci doit rester à l’extérieur des chambres, dans le couloir, par mesure d'hygiène.

Page 5 sur 8

Seul le linge des patients en chambre d’isolement connaît un sort différent, du fait des conditions sanitaires qu'imposent leur traitement. Ceux-ci ont à leur disposition dans leur chambre même un sac rouge, qui permet de collecter tout le linge sale sans distinctions. Par conséquent, tout contact avec l'extérieur est évité, dans le but de contourner les risques de contamination.

Après avoir rassemblé le linge sale dans la Caroline, les lits des patients sont ensuite de nouveau faits avec du linge propre, rangé dans un chariot, -lui-même en dehors de la chambre du patient- que l’aide soignant ou moi avons préparé au préalable.

Après la toilette, les quatre sacs usagés de la Caroline sont remplacés par des sacs neufs, et sont rassemblés dans un local réservé au stock des poubelles et du linge sale. Comme il se doit, le linge sale est placé dans un chariot distinct de

...

Télécharger au format  txt (5.7 Kb)   pdf (80 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com