LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique Professionnelle : ablation d’un redon (drain aspiratif) et de la réfection d’un pansement de Mme L

Documents Gratuits : Analyse De Pratique Professionnelle : ablation d’un redon (drain aspiratif) et de la réfection d’un pansement de Mme L. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  1 Avril 2014  •  1 041 Mots (5 Pages)  •  3 364 Vues

Page 1 sur 5

Le travail en binôme

Il s’agit de l’ablation d’un redon (drain aspiratif) et de la réfection d’un pansement de Mme L 56 ans admise en service de neurochirurgie pour une hernie discale et canal lombaire étroit déficitaire (faiblesse des releveurs) à J1 de l’intervention. Cet acte est réalisé sur prescription médicale. (Article R4311-7 du Décret N°2004-802 du 29 juillet 2004 relatif à l'exercice de la profession d'Infirmier et Art. L 374 du Code de la Santé publique). A la suite de cet acte sera réalisé le premier lever de Mme L.

Description :

Au préalable, avec l’IDE m’encadrant nous réalisons la toilette au lit du dos et des fesses de Mme L. Durant cette toilette je préviens la patiente et lui explique le soin. Je demande également à Mme L si elle est douloureuse : elle ressent une gêne mais pas de douleurs. Mme L se dit anxieuse à l’idée de ce soin et appréhende de se lever.

Après la toilette, je désinfecte d’adaptable à l’aide une lavette imprégnée de détergent désinfectant. L’IDE reste avec Mme L allongée sur le coté pendant que je sors de la chambre pour aller chercher le matériel nécessaire après vérification des dates de péremption et de l’intégrité des emballages:

- Un set à pansement

- Un champ stérile

- Un coupe fil

- Un flacon de Bétadine scrub

- Un flacon de Bétadine dermique

-Un flacon d’eau stérile

- Deux paires de gants d'examen non stériles

- Des compresses stériles

- Un cicaplaie

- Un sac poubelle DASRI

Je dépose le matériel sur l’adaptable et installe mon sac DASRI ouvert sur une chaise. Je place l’adaptable coté tête du lit et la chaise coté pied du lit. Je réalise une friction hydro alcoolique, je mets une paire de gants d’examen et retire le pansement (non taché) de Mm L en ayant pris soin de la prévenir. Je jette le pansement et les gants dans le sac DARSI et observe la plaie et le point d’entrée du redon qui ne sont pas inflammatoires. Je réalise une friction hydro alcoolique et prépare mon matériel après avoir placé le champ stérile sous la plaie et le point d’entrée du redon. Je décris la cicatrice à Mme L de façon rassurante. Je réalise le soin dans les règles d’hygiène et d’asepsie. Une fois le soin fini, nous aidons Mme L à se lever après réalisation d’un « bord de lit ». Enfin, étant donné la réussite du 1er lever nous accompagnons Mme L jusqu’à la salle de bain et nous l’installons pour la toilette au lavabo. Nous la laissons en ayant pris soin de lui dire qu’en cas de besoin, elle ne devait pas hésiter à nous appeler à l’aide de la sonnette et que nous repasserions d’ici 10 min nous assurer que tout se passe bien.

Analyse :

J’ai choisi ce soin du fait de sa récurrence dans le service. De plus il marquait l’intérêt du travail en binôme dans certaine situation de soin en permettant de proposer au patient une continuité dans les soins et leur organisation vécu comme moins contraignante que des soins entrecoupés.

Le

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (82.3 Kb)   docx (10.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com