LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Genèse et crise de L’État social

TD : Genèse et crise de L’État social. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  27 Mars 2020  •  TD  •  713 Mots (3 Pages)  •  214 Vues

Page 1 sur 3

Laïb Sarah

ES1VD    

Examen blanc DC4.2

Genèse et crise de L’État social

  1. Qu’est-ce qu’une politique sociale ? Quels sont les enjeux des politiques sociales ?

Une politique sociale constitue l’ensemble des moyens mis en place par les pouvoirs publics pour améliorer le bien-être global de la société et assurer les droits sociaux aux individus. Elle sert à réduire les inégalités. Une politique sociale vise à garantir collectivement une sécurité contre les risques sociaux liés à la maladie, à l’invalidité, à la vieillesse, à l’absence de travail ou encore à des revenus insuffisants.

On distingue trois formes de politiques sociales :

Catégorielles : Elles mettent en place des dispositifs pour une population ciblée qui a des besoins spécifiques en raison de certaine vulnérabilités. Elles sont destinées à toutes les personnes par catégories telles que : les enfants, les personnes handicapées, les personnes âgées, les familles ou encore les sans domicile fixe, les personnes migrantes etc...

Sectorielles : Elles ciblent des secteurs, des thèmes. Elles apportent également des réponses adaptées aux besoins. Ex: politique en santé mentale, le logement, le décrochage scolaire etc...

Transversales : Elles ciblent les individus en agissant dans la globalité. Elles peuvent croiser a la fois les politiques sociales catégorielles et les politiques sociales sectorielles, et grâce à ces deux approches elles apportent des réponses globales et simultanées. Ex : politique de la pauvreté, exclusion sociale, la non-discrimination etc...

Les enjeux des politiques sociales sont : le travail, l’emploi, la formation professionnelle, la protection sociale, l’assurance maladie, l’éducation, l’accompagnement des sans domicile fixe, les politiques en directions des personnes âgées et des personnes handicapées.

  1. Qu’est-ce que l’État social ? Quelles sont les logiques du système de protection sociale ?

L'État social aussi appelé État providence, intervient pour corriger les inégalités créées par le marché dans la distribution de revenus. Ce mode d’action prend appui sur l'analyse keynésienne relative à l’action de l’État. Il fournit des services en fonctions des besoins a un prix faible ou nul.

C'est une conception de l’Etat où celui-ci étend son champ d’intervention dans les domaines économiques et sociaux. Le premier pilier de l'État social est l’adoption d’un ensemble de mesures ayant pour but de redistribuer les richesses. La redistribution c’est l’ensemble des opérations à partir desquelles une partie des revenus de certains agents économiques se trouve reversée au profit d’autres. La redistribution verticale permet de limiter les inégalités des revenus et donc de promouvoir la justice sociale.  L’État opère une redistribution verticale des ménages à hauts revenus vers les ménages à bas revenus. Il agit pour réduire les inégalités et lutter contre l’exclusion en finançant sa politique par l’impôt.

Le second pilier de l’État social, est la prise en charge des différents risques sociaux. Il s’agit de situations susceptibles de compromettre la sécurité économique de l’individu ou sa famille, en provoquant une baisse de ses ressources ou une hausse de ses dépenses. Cela se déroule notamment à travers la sécurité sociale qui dispose de : l’assurance maladie, les allocations familiales, la caisse des retraites, du pôle emploi. On parle alors de redistribution horizontale, elle couvre les risques quel que soit le niveau de revenus.

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (36.1 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com