LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Enquête de terrain à la paroisse Samarie de Nkomo à Yaoundé

Fiche de lecture : Enquête de terrain à la paroisse Samarie de Nkomo à Yaoundé. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  13 Mai 2017  •  Fiche de lecture  •  490 Mots (2 Pages)  •  593 Vues

Page 1 sur 2

SUJET TRAITE

Nous, LebronJ, Licentiate du Consistoire Béthanie du Synode Centre de l’Eglise Presbytérienne Camerounaise, par ailleurs Etudiant de Master II à l’Institut Supérieur Presbytérien Camille Chazeaud (ISPCC) de Foulassi, avons mené une enquête de terrain de novembre 2015 à mars 2016 à la Paroisse Samarie de Nkomo à Yaoundé, dans le cadre de notre formation pastorale et académique.

I. OBSERVATIONS

Quatre mois seulement en notre qualité d’Apprenant-Pasteur, nous avons procédé à un constat amer : la Paroisse Samarie brille par un climat délétère, parmi la poignée de personnes trouvée en place. Une atmosphère morose est lisible sur le visage des membres. C’est à peine si l’on pouvait croire que nous sommes-là dans une Paroisse installée voici plus de vingt ans. Dans cette ambiance problématique, un seul aspect aura retenu notre attention, à savoir : le caractère vide du Temple d’adoration du Seigneur lors des séances cultuelles du Dimanche-matin. En effet, le Temple est constamment vide, ou presque, lors du service liturgique dominical. La participation des Ouilles au culte vacille entre 100 et 120 personnes, pour un Temple conçu pour abriter au moins 1300 personnes assises, hormis mis les Offices célébrés à l’occasion de la Commémoration des grandes fêtes religieuses que sont notamment : la Nativité de l’Enfant Jésus, sa Mort suivie de sa Résurrection. Ces célébrations festives ont ceci de particulier qu’elles drainent vers le chemin du Temple même les non-membres de la Paroisse. Pourtant, de l’exploitation de registres tenus à la session de la Paroisse, le fichier révèle que 583 membres sont bel et bien inscrits. Quand bien même l’organe dirigeant (session) se réunit pour délibéré, c’est à peine si sur la cinquantaine d’Anciens d’Eglise inscrits au rôle, dix-huit sont présents. Devant une telle situation, bien d’interrogations sont soulevées : que sont devenus les autres membres de la Paroisse ? Ont-ils rompu définitivement avec le Dieu de leur adoration ? Comment procéder pour éviter d’adorer un jour à Samarie en présence des bancs vides ? Autant de questions qui montrent à suffisance qu’il y a un malaise, et donc un problème sérieux dans la Paroisse. Il est impérieux d’envisager au plus vite quelques pistes de solutions afin de remédier à cette situation déplorable.

Afin de disposer donc d’amples informations au sein sujet de cette situation difficile, nous nous sommes rapprochés de certains actants de la Paroisse pour recueillir les avis et les opinions divers, au travers d’une série d’entretiens.

II. LES ENTRETIENS

Les Présidents d’associations et autres leaders constituent l’échantillon de notre enquête ; chacune de ces structures prises en singleton lors sa réunion, pour des entretiens libres afin de nous en querir d’un certain nombre de faits ainsi sériés :

Q1) _ Comment expliquer l’aspect désertique du Temple le jour de l’adoration du Seigneur ?

Q2) _ Qu’est ce qui est à l’origine de cette situation ?

Q3) _ Que faut-il envisager pour un retour à la formule d’adoration massive ?

Ainsi qu’on peut le

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (42.3 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com