LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Présentation du chantier Gléhen Pierre et fils

Rapport de stage : Présentation du chantier Gléhen Pierre et fils. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  1 Juillet 2016  •  Rapport de stage  •  1 169 Mots (5 Pages)  •  262 Vues

Page 1 sur 5

REP n°1

alternance du 21/09/2015 au 02/10/2015

I] Présentation du chantier Gléhen Pierre et fils

Le chantier Pierre Glehen et fils existe depuis 1911 c'est un des plus anciens chantiers navals français.

D'abord un chantier de charpenterie en bois principalement destiné aux bateaux de pêche, il construit de navires en acier et en aluminium depuis 1974 et a largement diversifié sa gamme de préstations à tout type de bateaux professionnels jusqu'à 35m de longueur.

L'entreprise se divise en trois chantiers : deux au Guilvinec et à Loctudy pour la réparation et un à Douarnenez pour les construction neuves.

Sur le chantier de Douarnenez existe depuis 1985 et est divisé en deux hangars pour la construction dont :

deux cales pour la construction des navires,

un atelier de menuiserie pour les aménagements interieurs,

un atelier mécanique avec un magasin de pièces,

 un étage de bureaux.

 Le chantier est spécialisé sur les navires professionnels en acier et en aluminium : chalutiers, navires de pêche, de transport de passagers etc...

Il a 24 employés, intérimaires compris, sur le site de Douarnenez, dont un directeur, un chef de projet et un commercial qui travaillent avec les differents clients et prestataires dans les bureaux, 2 chefs de cale et une dizaine de personnes affectée à chaque bateau.

Il y a actuellement 2 bateaux en construction sur le chantier :

Un chalutier en acier de 17m,

un bateau en aluminium de 23m commandé par la DGA : l'EIH ou «Embarquation d'Instruction à l'Helitreuillage » sur lequel j'ai travaillé pendant 2 semaines.

Embarcation d’Instruction à l’Hélitreuillage en cours de construction[pic 1]

II] Mes affectations sur l'EIH

1)Les renforts structurels

Le premier jour, on m'a affecté avec un charpentier intérimaire pour poser des renforts structurels à l'arrière du navire. Il faut savoir que le navire est d'abord construit à l'envers en commençant par le pont .

Les renforts etaient pré-découpés . En effet, le chantier a sous  traité la découpe de la majorité des pièces du bateau à un atelier de découpe numérique. Cela améliore grandement la précision de fabriquation et fait gagner du temps sur le délais de livraison.

J'ai alors aidé le charpentier à positionner les pièces pendant qu'il les pointait, mais j'ai passé la majeure partie de la journée à observer.

Le deuxième jour, j'ai demandé à mon référant de me transferer sur un poste plus productif, suite à quoi il m'a affecté avec un apprentit en chaudronnerie  pour poser des élongis et des barrotins  ( là encore des renforts structurels qui viennent soutenir le pont).

Cette fois ci les pièces n'étaient pas pré-découpées, et j'ai donc dû prendre les mesures et les fabriquer moi même, en y découpant des encoches, apellées « anguillets », là ou elles passaient sur les jointures du pont, demandant les plus grosses soudures.

Ces travaux on duré le reste de la semaine .

Les pièces, une fois découpées ont souvent dues être ajustée au millimètre près ce qui m'a pris un certain temps.

Quand on a fini de poser tout les renforts sous le pont, le chef de cale m'a donné les plans des bites d'amarage qui devront être posées sur le pont quand le bateau sera retourné.

2) Les bites d'amarage

Il y en avait huit à faire au total.

Celles ci se composent d'une base réctangulaire  de 60 cm de long sur laquelle viennent se fixer deux tubes de 30cm et de 12 cm de diamètre inclinés en « V ». Une petite plateforme ovale vient se poser sur chaque tube et un demi tube vient renforcer les deux autres sur la base.

J'ai reçu pour consigne de tout faire tout seul et de ne demander de l'aide que pour l'utilisation des machines.

Ce travail à duré toute la deuxième semaine car cela m' a demandé beaucoup de temps pour apréhender les formes des différentes pièces et apprendre à me servir des mutiples machine nécessaires à la réalisation,que je citerais dans la prochaine partie.

...

Télécharger au format  txt (7.2 Kb)   pdf (225.1 Kb)   docx (357.3 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com