LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire de texte : al-Tabari, Omar fils de Khattâb

Dissertations Gratuits : Commentaire de texte : al-Tabari, Omar fils de Khattâb. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  10 Avril 2012  •  1 157 Mots (5 Pages)  •  916 Vues

Page 1 sur 5

Commentaire de texte : al-Tabari, Omar fils de Khattâb

L'extrait proposé est tiré d 'une chronique rédigée par Al Tabari en langue persane ,qui a été ensuite traduit par Hermann Zotenberg sous le titre de La Chronique – Histoire des Prophètes et des Rois en 636.Les chroniques d’al Tabari relate l 'histoire du monde musulman depuis les trois premiers siècles de l 'Hégire .S'il s’agit de source voulu publique par l 'auteur ,il comporte toutefois de garder à l'esprit qu'il est tout à fait possible de trouver des récits non authentiques .

Al Tabari,(838-923),d'origine iranienne est l’un des plus célèbres historiens et exégètes perses du Coran du 10 ème siècle. C'est aussi le premier musulman qui ait composé une chronique générale, de tradition sunnite al Tabari a vécu à Bagdad où il écrivit une partie de ses ouvrages en arabe. Cependant, sa chronique a été abrégée et traduite en persan avec quelques modifications faite par le vizir sâmânide, Bal ‘ami, et qui par la suite fut traduit en français dans la seconde moitié du XIXe siècle par Zotenberg. En effet, Hermann Zotenberg est un orientaliste français (1834-1894) célèbre pour sa version de la chronique de Tabari.

Ainsi, a rédaction de la chronique de Tabari se fait dans un climat de crise politique et de division du monde musulman, notamment avec l'affaiblissement du pouvoir par les Abbasides d'une part, et l'émergence de califats concurrents d'autre part. De plus, nous savons qu’au même moment, le pouvoir unique tend à disparaitre pour laisser place aux pouvoirs locaux ou le cadre tribal à favoriser l’émiettement politique. A cela s’ajoute, que sous les omeyades les activités intellectuelles et commerciales sont omniprésente or elle commence à décliner sous les abbasides.

Dans l'extrait qui nous est proposé, Zotenberg nous dresse un portrait sur Basra dans un premier temps avant de nous évoquer les raisons qui ont poussé Umar à en faire une ville camps.

On peut donc se demander pourquoi Utba voulut à tous prix fonder Basra et en quoi cette ville reflète-elle la culture arabo-musulmane?

Pour y répondre, nous verrons dans une première partie le portrait dresser par Tabari de cette "plaine ",puis nous montrerons ensuite ce qui pousse Utba à construire cette ville camps et enfin nous essayerons de comprendre pourquoi ce dernier choisit Basra ce qui fera l 'objet d 'une troisième partie.

Zotenberg, grâce aux sources de Tabari nous décrit la plaine de Basra avant qu’elles ne deviennent une ville camps.

Tout d’ abord, l’auteur fait une description de Basra à l 'époque du "calife ‘Umar", qui selon lui "n 'était pas une ville", en effet nous savons que le califat de Umar débute en 634,or la ville de Basra a été fondé en 638 sous les ordres de ce dernier, ainsi avant la création d'une ville camps c'était "une plaine pierreuse...est appelé par les Arabes Basra «ligne 2-3.On comprend ,à travers ces propos sa situation géographique d’une part puisqu’ 'elle se situe "au bord du Tigre "par conséquent dans le région du golfe Persique. Mais aussi et surtout on peut affirmer que ce sont des groupes sédentarisés qui pratiquaient la pêche et l’agriculture. Après cette brève description, l’auteur fait allusion à la Bataille des chaînes .Rappelons le Abu Bakr voulait attaquer Obolla qui était la place forte frontière de la Perse. Mais c 'est aussi l’un des ports principaux de l'Empire sassanide sur le Golfe, située sur les rives du Tigre à l'entrée de Bassora, un

...

Télécharger au format  txt (7 Kb)   pdf (92.3 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com