LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Psychologie de l'enfant

Étude de cas : Psychologie de l'enfant. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  7 Mai 2022  •  Étude de cas  •  1 457 Mots (6 Pages)  •  106 Vues

Page 1 sur 6

Devoir n°2 : Psychologie de l'enfant

  1. Qu'observe-t-on de nos jours chez les parents au sujet de l'apprentissage de la propreté de leur enfant ?

De nos jours, la propreté est un sujet qui est une source de préoccupation pour les parents. Et pour causes, la propreté, et plus largement l'hygiène, est au cœur de notre société occidental développée. Il est d’ailleurs nécessaire que l'enfant soit propre pour rentré à l'école et une forme de pression social peut s'exercer.

Pour les parents, lorsque l'enfant est propre rapidement ils éprouvent de la fierté et n'hésiterons pas à en faire part à leur entourage, a contrario lorsque l'enfant n'arrive pas à devenir propre les parents se sentent frustrés.  

  1. Qu'est-ce que l'énurésie ? Quelle proportion d'enfants touche-elle ?

L'énurésie peut être définie par le fait qu'un enfant ne soit toujours pas propre au niveau de la miction arrivé l'âge de la maturation neurologique.

L'énurésie peut être primaire lorsque l'enfant n'a jamais été propre ou secondaire si l'enfant a déjà été propre plus de six mois auparavant.

Elle est dite diurne, la journée ou nocturne, la nuit.

L’énurésie nocturne est la forme la plus courante et touche en moyenne 10% des enfants d'âge scolaire, dont deux tiers de garçons. L'énurésie diurne est elle plus courante chez les filles.

Seul 1% des adolescents de plus de 18 ans sont touchés.

  1. Citer 3 difficultés pouvant expliquer l'apparition d'une régression dans l'apprentissage de la propreté.

Plusieurs raisons peuvent être à l'origine d'une régression dans l'apprentissage de la propreté, en voici quelques exemples :

  • La naissance d'un autre enfant au sein du foyer, pouvant être source de stress et d'anxiété.

  • Le changement de cadre de vie tels que les déménagements, le changement de nourrice, le changement d'école...  
  • La situation familiale troublés par la maladie d'un parents, d'un divorce, de disputes...

Dans l'ensemble de ses situations l'enfant sera amené à régresser du fait de son inquiétudes et de ses peurs.

  1. Quelles sont les étapes pour qu'un enfant apprenne à gérer ses émotions ?

Pour qu'un enfant apprenne à gérer ses émotions il va devoir apprendre à les reconnaître, bien sur les siennes mais également celles des autres.

Pour commencer il devra comprendre et reconnaître les indices émotionnels tels que les changements physiques, changements de visage, de ton de voix ; puis il devra nommer l'émotion ressentie.

A ce moment on pourra lui demander qu'elle(s) situation(s) la/l'on mis dans cet état.

L'enfant pourra alors faire une inférence afin de relié la situation à l'émotion en mettant en lien la causes et les conséquences.

  1. Un enfant de 5 ans pique une grosse colère dans un magasin avec vous. Que pouvez-vous lui proposer ?

Lorsqu’un enfant de cinq ans pique une grosse colère dans un magasin en notre présence nous pouvons l'aider à gérer ses émotions. A ce moment, les mots n'auront plus de sens pour lui.

Nous pouvons alors lui proposer une alternative afin de le laisser évacuer son flot d'émotions, nous pouvons par exemple l'emmener dans un lieu calme dans ou proche du magasin, nous mettre à sa hauteur et attendre qu'il se calme.

Il est important de veiller à la sécurité de l'enfant pour ne pas qu'il se blesse.

Une fois calmé nous l'aiderons à comprendre se qu'il vient de se passer en nommant son émotion et en comprenant pourquoi elle est apparue (peut être était-il fatigué ? ).

Lors de la reprise des courses je lui proposerai de faire une activité afin qu'il participe tels qu'aider à pousser le cadis ou trouver un produit.

   

Pierre est un petit garçon qui ne joue pas. Ses parents le trouvent « sérieux et docile ». Ils en sont ravis car il ne fait pas de bêtises et ne leur pose aucune problème. Il est en somme gentil.

Êtes-vous de l'avis des parents de Pierre ?

Quels conseils leur donneriez-vous ?

En insistant sur le rôle du jeu dans le développement de l'enfant, nous vous demandons de réaliser un devoir construit avec une introduction, un développement (2 ou 3 parties) et une conclusion, de moins de deux pages.

        Comme l’énonçait Pauline Kergomard, pionnière de la pédagogie des jeunes enfants : « Le jeu c'est le travail de l'enfant, c'est son métier, sa vie ». En effet le jeu est un moyen privilégié  d'expression durant l'enfance. Il leurs permettra d'en tirer un véritable plaisir, de devenir progressivement autonome ainsi que d'exprimer leur émotions.

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (77.3 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com