LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'inconscient des parents influence le développement de l'enfant

Analyse sectorielle : L'inconscient des parents influence le développement de l'enfant. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  4 Novembre 2013  •  Analyse sectorielle  •  833 Mots (4 Pages)  •  484 Vues

Page 1 sur 4

L'inconscient des parents influence le développement de l'enfant

L'inconscient parental encadre le développement de l'enfant. Il va se construire à partir de ces influences. En quoi influencent-elles son développement ?

1

Rédigé par Arielle NTSONDE on Déc, 03 2012 | Nom Oct, 07 2013 | 0

C’est un fait biologique : un enfant résulte de l’accouplement d’un homme et d’une femme. De ce fait, il sera marqué par l’inconscient de ses géniteurs, eux-mêmes marqués par ceux des leurs. Le contexte de vie du parent va encadrer la naissance future de l’enfant et son développement. L’enfant va se construire à partir de ces influences. Il est donc intéressant de se demander en quoi le style de vie ou le contexte de conception vont agir sur lui.

Le désir d’enfant impacte le futur développement du nouveau-né

L’enfant du désir est un enfant voulu et attendu par ses parents. Il va naitre au sein d’un contexte cadré. La notion d’enfant du désir se transforme en désir de bonheur pour son enfant. Aujourd'hui la notion de bonheur ne réside plus dans l’épanouissement en société mais dans la protection contre la société. Les parents vont donc tenter de fournir à leur progéniture les outils nécessaires pour faire face aux difficultés de la vie. Le soutien de la famille et l’amour au sein duquel il va naitre ont des chances de générer un adulte sécurisé, équilibré et qui s’aime.

Malheureusement, tous les enfants ne naissent pas d’un désir. Par exemple, les enfants du viol et/ou d’inceste trouveront peut-être plus difficile de d’accepter en tant qu’être humain existant et estimer qu’ils sont le fruit d’une erreur et ne méritent pas de vivre. De même, l’enfant de l’inceste peut rencontrer des problèmes identitaires et se considérer comme enfant de la honte puisqu’il aura appris que l’inceste est fustigé par la société. Cette identité prédéterminée, en plus d’impacter le mental de l’enfant avant même sa naissance, va influencer la représentation que les autres auront de lui. Un enfant désiré est encensé et valorisé alors que l’enfant d’un viol ou d’un inceste pousse à se questionner et peut être rejeté avant même de voir le jour : Comment élever un tel enfant ? Comment lui expliquer d’où il vient ? En grandissant, l’enfant peut venir à se demander pourquoi il est différent, pourquoi il n’a pas une famille normale et surtout estimer qu’il n’est lui-même pas normal.

L’enfant conçu est le fruit de forces extra-biologiques d’origine culturelles

La culture d’un pays ou d’une famille est influencée par des dimensions économiques, sociales et religieuses qui interagissent. Avant même sa naissance, l’enfant va s’inscrire dans cette continuité et selon la culture, l’époque ou la société à laquelle il appartiendra, son statut sera différent et sa venue n’aura pas la même signification. Une place lui sera progressivement attribuée dans le groupe familial. Ce processus débute dés la grossesse et passe par le tissage de lien avec la mère. Le père est également indirectement présent car il réside dans l’esprit de la mère.

Les

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (75.2 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com