LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Psychologie De L'enfant

Rapports de Stage : Psychologie De L'enfant. Recherche parmi 280 000+ dissertations

Par   •  8 Décembre 2014  •  5 938 Mots (24 Pages)  •  831 Vues

Page 1 sur 24

domaine de l’éducation

Mer. 24/09

Chapitre 1 : développement socio-affectif de l’enfant et de l’ado en lien avec les apprentissages :

• Qu’est-ce que l’attachement

• Quel est l’impact de l’attachement parent/enfant sur les apprentissages ?

• Quel est l’impact de l’attachement élève/enseignant sur les apprentissages ?

• Quels facteurs influencent la relation élève/enseignant ?

I- L’importance de l’attachement primaire (et secondaire) pour les apprentissages

A. la théorie de l’attachement (rappel)

1- Les travaux de Bowlby

John Bowlby psychanalyste britannique (1907-1990) qui a déf la théorie de l’attachement

Mary Ainsworth (1913-1999) : évaluation, élaboration des types d’attachements

Def attachement : lien affectif stable et sécurisant entre un enfant et une personne qui en prend soin (la mère selon Bowlby). C’est un besoin primaire càd une fonction de survie. Si l’enfant ne peut pas s’attacher à quelqu’un il peut mourir.

La qualité de l’attachement : il faut que la mère apporte à l’enfant, des soins cohérents et continus, elle doit apporter des réponses adaptées en cas de détresse.

2- Le développement du lien d’attachement

Stimulus alarmant détresse comportement d’attachement activation du syst d’attachement proximité de réconfort intervention FA sentiment de sécu assurance activation du syst d’exploration

Enfant en détresse face à un stimulus alarmant, il active son syst d’attachement, il pleure afin de faire intervenir la figure d’attachement. Intervention de la mère qui procure un sentiment de sécurité qui va activer un syst d’exploration

3- Les modèles internes opérants MIO

Balance réciproque entre demande et réponse : model interne opérant. C’est une représentation mentale (schéma mental) qui s’établit grâce aux interactions avec la FA.

Fonctions : anticipation des réactions de la FA en cas de détresse (présence, non présence de la FA). Assure une base de sécurité qui permet à l’enfant d’explorer son environnement, de s’autonomiser, apprendre à se séparer et à s’orienter vers les autres.

Système d’attachement activé : fin des activités exploratoires

Syst d’attachement inactif : syst exploratoire activé

Développement des MIO

1ère phase : L’orientation et les signaux sans discrimination de figure (pré attachement) :

2-3 mois : comportements d’attachement indifférenciés sans distinction entre les différentes personnes de son entourage. Instinct de survie.

2ème phase : l’orientation et les signaux dirigés vers une personne discriminée (émergence de l’attachement)

2 à 6-7 mois : distinction des différentes personnes de son entourage. Utilisation de comportements d’attachement pour obtenir la proximité physique avec une personne spécifique : celle qui lui prodigue le plus souvent les soins nécessaires.

3ème phase : le maintien de la proximité avec une figure discriminée au moyen de la locomotion (attachement proprement dit)

7 mois : relation d’attachement à une personne privilégiée : la mère. Discrimination de plus en plus marquée. Le bébé devient capable de suivre sa figue d’attachement. Il commence également à l’utiliser comme base de sécurité à partir de laquelle explorer.

SPITZ : angoisse du 8ème mois : face à un étranger et confronté au départ de sa mère, l’enfant pleure car il a peur que sa mère l’abandonne.

4ème phase : la formation d’une association rectifiée quant au but. (Attachement multiples)

Fin de la première année : proximité avec figure d’attachement maintenue au moyen du MIO. Il devient capable d’explorer son environnement même si sa mère n’est pas présente physiquement à ses côtés. Les enfants apprennent à repérer les circonstances d’un départ imminent (si la mère s’en va elle va revenir)

Au cours de la 2ème et 3ème année : d’autres personnes peuvent être choisies comme figures alternatives de manière différenciée pour répondre à ses différents besoins en fonction des buts recherchés (association besoin de l’enfant et réconfort apporté)

Les figures d’attachement :

Primaire : mère (durant un an) ; Personne qui procure le plus de soins

secondaire : père, nounou, grand parent… Personnes qui procurent régulièrement les soins à l’enfant lorsque la FA est indispo.

Alternative : enseignant, éduc, famille accueil (après 1ère année) personnes qui viennent en aide à l’enfant

Différenciations des figures d’attachement en fonction des besoins et plus tard des domaines de vie (familiale, pro, amicale). Les différentes figures d’attachements sont complémentaires.

4- L’évaluation de l’attachement (Ainsworth)

Mary Ainsworth est la première à évaluer l'attachement, notamment entre sa mère et son enfant, avec la procédure de la situation étrange. Mis en place dans les années 70. Elle a conçu une situation expérimentale destinée à mesurer les comportements d'attachement de l'enfant à sa mère (enfant de moins de dix-huit mois). Cette procédure consiste à mettre un enfant au milieu d'une pièce et de le confronter au départ de sa mère. Cette expérience de laboratoire se déroule en huit étapes :

Séances Participants Durée

1 Mère et enfant 3 min

2 Inconnu, mère et enfant 3min

3 Inconnu, enfant 3min

4 enfant 3 min

5 Mère enfant variable

6 enfant 3

7 Inconnu enfant 3

...

Télécharger au format  txt (41.3 Kb)   pdf (352.5 Kb)   docx (27.5 Kb)  
Voir 23 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com