LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Puissance : pour un pays, c’est pouvoir d’obtenir des autres ce qu’il veut

Fiche : Puissance : pour un pays, c’est pouvoir d’obtenir des autres ce qu’il veut. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  28 Mai 2016  •  Fiche  •  790 Mots (4 Pages)  •  372 Vues

Page 1 sur 4

SOFT-POWER

Puissance : pour un pays, c’est pouvoir d’obtenir des autres ce qu’il veut

La contrainte par la puissance militaire (Ex : Invasion militaire de l’Irak par les USA) et l’incitation par la puissance économique (ex : Chine oblige économiquement les pays voisins à ne pas reconnaître le Tibet) relèvent du hard-power.

On utilise le soft-power via la persuasion (puissance normative) et la séduction (puissance d’attraction). La persuasion implique le dialogue et procède par argument. La séduction s’appuie sur un sentiment d’attirance ou d’attraction. Séduire consiste à charmer par divers moyens.

Soft power : capacité d’obtenir ce que l’on veut de quelqu'un par la persuasion (ex : France demande à l’ONU de ne pas financer les USA pour l’invasion en Irak) ou la séduction (ex : USA qui par sa culture ses films, arrive à rendre plus acceptable sa domination).

Persuasion : on cherche à trouver une décision qui aille dans l’intérêt général. La puissance de persuasion d’un pays repose sur sa capacité à prendre les règles ou des institutions internationales et les rendre conforme à ses valeurs. Ex : la création du G20 renforce la puissance de persuasion des pays comme la France, en leur offrant un nouveau cadre de négociation avec les puissances émergentes.

Séduction : elle repose sur 3 ressources :

• La culture : monde des œuvres d’arts et productions intellectuelles. Elle permet d’attirer via la production de valeurs universelles et la production de valeurs émancipatrice. Elle se diffuse par les expositions, les réalisations architecturales, les industries culturelles (cinéma, livre et musique), les médias. Le premier diffuseur de culture est l’éducation.

• Les politiques domestiques : Si elle est conforme aux valeurs proclamées, elle ne peut être que rayonnante. Sinon, elle amoindrit le soft-power. La ségrégation raciale présente aux USA envers la communauté noire a affaiblit le soft-power des USA sur le continent africain. La puissance d’un pays repose sur l’exemplarité de ces politiques.

• La politique étrangère : les pays poursuivent en politique étrangère leurs intérêts à l’international. Les méthodes de politique étrangère sont aussi sensibles aux opinions. Les objectifs et les méthodes de politiques étrangères sont regardés de près et influe sur l’opinion publique.

Rôle du Soft-power :

Il devient de plus en plus important, pourquoi ?

Dynamique politique : extension du principe de consentement. Le droit et les mécanismes de relations internationales se développent aujourd’hui bien plus que l’usage de la force, qui paraît être un crime. Le règlement pacifique des différends vaut mieux que la guerre. Le développement du droit international témoigne de la volonté d’éviter et de ne même plus penser à l’utilisation de la guerre. Quand on voit qu’un accord ne peut se faire sans le consentement d’un pays, on comprend pourquoi le soft-power possède une place de plus en plus importante.

Dynamique socio-économique : Extension de la sphère de la culture, de la communication, du savoir. Apparition d’une société mondiale de la culture.

...

Télécharger au format  txt (5.2 Kb)   pdf (69.1 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com