LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Viande Halal : La Polémique " vaut Le Coup "

Dissertations Gratuits : Viande Halal : La Polémique " vaut Le Coup ". Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  22 Décembre 2012  •  520 Mots (3 Pages)  •  451 Vues

Page 1 sur 3

"La polémique n'a pas lieu d'être" a tranché Nicolas Sarkozy, mardi à Rungis, en réponse aux accusations de Marine Le Pen sur les abattages rituels, majoritairement halal mais aussi casher, qui seraient dissimulés à la connaissance des consommateurs faute de traçabilité imposée. Ce type d'abattage religieux consiste à égorger à vif l'animal, placé en direction de La Mecque, en évoquant le nom de Dieu. En réalité, et contrairement à ce que prétend le président-candidat, le dossier recèle d'authentiques scandales qu'il serait trop simple de vouloir ignorer au prétexte qu'ils sont posés par la présidente du FN et qu'ils concernent pour l'essentiel la pratique musulmane. Dans Libération de ce mercredi, Florence Bergeaud-Blackler, anthropologue, confirme par exemple que la filière viande s'est opposée à un amendement européen préconisant d'inscrire: "Viande provenant d'animaux abattus sans étourdissement". Elle admet aussi une "radicalisation" des responsables musulmans qui trouvent l' "assommage" barbare et refusent même les étourdissements légers pratiqués en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Espagne.

Comme la chambre d'agriculture d'Ile-de-France l'a confirmé mardi, 100% de la viande abattue en Ile-de-France l'est selon des traditions musulmanes et juives. Cette donnée avait été révélée par un reportage sur l'état sanitaire des abattoirs, diffusé récemment sur France 2 dans l'émission Envoyé Spécial. Il y était dit que des consommateurs mangeaient halal à leur insu mais en toute connaissance des pouvoirs publics. Amplifiant cette information, Marine Le Pen aurait assuré de surcroît - ce qu'elle dément mollement aujourd'hui - que 100% de la viande distribuée (et pas seulement abattue) en Ile-de-France serait halal. Ceci est faux. Il est dit que les abattoirs franciliens représenteraient moins de 2% de la consommation francilienne de la viande. Mais la chambre d'agriculture reconnaît : "En France, on estime que 30% de la viande est abattue selon les rites musulman et juif alors que la demande ne représente que 7% ; 23% sont donc commercialisés comme de la viande traditionnelle". Si tout ceci n'est pas très clair, reste l'essentiel : le consommateur est volontairement tenu dans l'ignorance de ce qu'il mange. Il faut avoir perdu toute capacité d'indignation pour ne pas trouver cela choquant.

La diabolisation et la décrédibilisation de Marine Le Pen, qui reste le ressort simpliste de la droite en campagne, fait passer l'UMP à côté d'un sujet certes délicat mais qui oblige à des réponses adéquates, à commencer sur ses aspects sanitaires et humains. Il semble évident que la viande d'une bête traumatisée par un égorgement à vif et par une agonie prolongée sur plusieurs minutes ne peut qu'en porter les stigmates. Ne serait-ce que pour cela, je préfère personnellement consommer la viande d'un animal préalablement étourdi. Mais il est également loisible de trouver détestable cette manière d'imposer en douce, pour des raisons de rentabilités commerciales semble-t-il, un rite religieux à une société laïque et tolérante. D'autant que chaque consommateur de viande halal participe au financement du culte musulman,

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (61 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com