LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Enjeu de la connaissance

Commentaire de texte : Enjeu de la connaissance. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  10 Mai 2021  •  Commentaire de texte  •  1 151 Mots (5 Pages)  •  227 Vues

Page 1 sur 5

David Jeanne-Grandinot                                                                                          Jeudi 07 avril 2021

T6

Sujet DM: L’enjeu de la connaissance

          L’enjeu de la connaissance est un débat, souvent controversé, qui touche les plus hautes instances mondiales; du moins ce sont les plus médiatisées. Mais tout d’abord qu’est ce que la connaissance? Peut-être l’on peut utiliser la définition de Platon dans la Théétète: «La connaissance désigne un rapport de la pensée à la réalité extérieure et engage la notion de vérité comme adéquation de l’esprit et de la chose. […] Ses caractères sont l’universalité et la nécessité, ce qui suppose de réfléchir sur la méthode propre à nous faire parvenir à la connaissance. En ce sens, elle est plus qu’une croyance partagée puisque son universalité est de droit; de même elle diffère de l’opinion dans la mesure où elle est une opinion vraie (accompagnée de raison)»

          La connaissance est censée être neutre, dans chaque domaine où elle est étudiée et apportée une réponse à la source du désaccord. Mais celle-ci est souvent perturbée par nos opinions, nos croyances ou nos expériences. Mais sa véritable définition est associée à l’information, le savoir, et à la science. La connaissance elle-même évolue avec les progrès technologiques et scientifiques.

          Nous pouvons donc nous demander quel est l’enjeu de la connaissance? A l’aide des documents à notre disposition, dans un premier temps, nous étudierons la production de la connaissance, puis dans un second temps l’accès et le partage de la connaissance.

          Le partage de la connaissance s’effectue par différentes manières, la plus répandue concerne le domaine scientifique. Cela concerne notamment les laboratoires d’analyse. Pour parvenir à cette connaissance, le coût financier est souvent un frein. C’est pour cela que plusieurs chercheurs ou scientifiques ont recours à une collaboration. On peut voir dans ce premier document, qui est un article où l’interrogé est Patrick Juvet Lowé Gnintedem la complexité de la recherche pharmaceutique avec un médicament contre le VIH. Il est dit: «le médicament est un bien, du point de vue juridique, et donc peut faire l’objet d’un droit de propriété». On remarque que l’objectif premier n’est pas le bénéfice médical, mais plutôt le bénéfice financier.

          Le document nous dit que le seul médicament capable de freiner le VIH est les antirétroviraux. Ce médicament a fait l’objet d’une élaboration assez rapide «l’un des plus rapides de l’histoire de la médecine» et cette maladie mortelle est devenue une maladie chronique. Le coût de fabrication de ces médicaments étant très coûteux, cette entreprise a donc besoin de s’accorder les droits de propriété intellectuelle pour «protéger sa création». Ce médicament est donc la propriété de l’entreprise! Comme dit dans le texte, «le laboratoire pharmaceutique reste une entreprise à but lucratif, et non une organisation caritative». On peut donc se demander si l’enjeu de la connaissance ne serait pas à seul but de s’enrichir économiquement… La santé de la population serait donc secondaire par rapport au bénéfice que cela engendrait…

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (62.2 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com