LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Discours de Bayeux, Charles de Gaulle, 16 juin 1946.

Commentaire de texte : Discours de Bayeux, Charles de Gaulle, 16 juin 1946.. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  21 Février 2017  •  Commentaire de texte  •  797 Mots (4 Pages)  •  824 Vues

Page 1 sur 4

Commentaire de texte : Discours de Bayeux (Charles De Gaulle), 16 juin 1946

Selon Jean Lacouture, un célèbre historien et écrivain français de gauche, de Gaulle « mit deux mois à rédiger, vingt-sept minutes à prononcer, douze à remâcher, dix ans à mettre en pratique » le discours de Bayeux. Le 16 juin 1946, anniversaire de la libération, le général de Gaulle prononce un discours qu'il veut important. Il critique les dysfonctionnements de la quatrième république mais surtout il va proposer ce que seront les futures institutions de la Ve république. Le discours de Bayeux comme son nom l’indique, est un discours prononcé par le général de Gaulle à Bayeux, l’une des premières villes à l’avoir accueilli à son retour en France en juin 1944. Dans ce célèbre discours, le symbole de la résistance française, expose ses vues en matière constitutionnelle. Ce discours de commémoration nationale a lieu deux ans après la libération de Bayeux par les alliés le 7 juin 1944. En 1940, la France entre dans le régime de Vichy où la République et ses valeurs ont simplement été abolies. A cette date la France n’a toujours pas de constitution : les Français ont refusé le retour à la III République (octobre 1945) et un projet de Constitution repoussé (mai 1946). Par le biais de ses alliés, Vichy sombre le 25 août 1944, avec la libération de Paris par le général Leclerc. La seconde Guerre mondiale se termine en 1945 abolissant ainsi les régimes autoritaires et laissant derrière elle des pays à reconstruire. Pour se faire, en 1944 la France créée le Gouvernement Provisoire de la République Française, un gouvernement républicain fondé sur la loi constitutionnelle de 1945. C’est donc un gouvernement provisoire qui s'installe à Paris. Il est officiellement reconnu le 23 octobre 1944 par la Grande Bretagne et les Etats-Unis. Il est présidé par le général de Gaulle, qui attend la fin des hostilités, le 8 mai 1945, pour organiser un référendum sur l'avenir des institutions françaises. C’est à partir de ce moment précis, que le Gouvernement Provisoire de la République Française se schématise par une phase de transition préparant la mise en place des institutions de la IVe République et la constitution de 1946. Un mois avant le discours de Bayeux, Un premier projet de constitution est élaboré, soumis au peuple le 5 mai 1946 mais rejeté (10.584.000 non, 9.454.999 oui). Le 2 juin est élue une nouvelle assemblée constituante, la gauche est toujours majoritaire, mais n'a plus la majorité absolue, les partis centristes et de droite reprenant ainsi une certaine autorité. De Gaulle décide de revenir pour s’adresser aux Français en ce 16 juin 1946, alors même qu’il s’était écarté de la vie politique Française depuis sa démission, le 20 janvier 1946, afin de proposer son propre projet constitutionnel. Dépourvu de toute fonction officielle, il demeure cependant, aux yeux de la majorité des Français l’homme de la France libre, celui qui a sauvé l’honneur national, et à ce titre conserve un immense prestige. Un nouveau projet de constitution, cherchant désormais un compromis, est soumis au référendum du 13 octobre 1946, où le oui l'emporte (9.297.000 oui, 8.100.000 non, 1/3 d'abstention). La IVe République est instaurée le 27 octobre 1946. C'est un régime qui va immédiatement

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (42.9 Kb)   docx (9.7 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com