LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Rire Est-il Le Propre De L'homme

Recherche de Documents : Le Rire Est-il Le Propre De L'homme. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  11 Novembre 2011  •  415 Mots (2 Pages)  •  2 793 Vues

Page 1 sur 2

Le rire est une pratique quotidienne de l'homme. Une journée sans rire, dit-on, est une journée perdue. La raison en est simple : rire est peut-être aussi vital que boire, manger et dormir.

Les documents du corpus nous montrent les différentes composantes du rire humain. Alors que l'affiche du film Le Corniaud met en scène un grand éclat de rire, Jim Holt dans son article détaille ce qui fait la particularité de cette activité corporelle.

Bergson et Baudelaire complètent l'analyse par une approche complémentaire et tentent, tous deux à leur façon, de définir ce qui fait du rire un comportement spécifiquement humain.

Au fond, tous apportent des éléments de réponse à une question fondamentale : qu'est-ce que le rire ?

Après avoir montré que le rire est une réaction corporelle, nous verrons que c'est aussi un phénomène mental.

Dans la mesure où en nous moquant, nous rions de nos propres défauts ou plus souvent de ceux des autres, le rire nous renvoie à nous-mêmes (dans le cas de l'autodérision), ou à nos semblables, c'est-à-dire toujours aux êtres humains. Ainsi, Bergson dans Le rire affirme que « si l'homme est le seul animal qui sait rire [référence directe à Aristote], l'homme est aussi le seul animal qui fait rire ». En effet, un paysage ne peut être qualifié de « risible », et si un animal ou un objet nous fait rire, c'est parce que l'on y retrouve étrangement des caractéristiques humaines (selon Bergson).

On peut ici soulever un paradoxe concernant le rire : il s'agit d'un phénomène inné chez l'homme (le bébé sait rire avant de parler) et pourtant, le sens de l'humour (autrement dit ce qui est susceptible de nous faire rire) varie d'un individu à l'autre en fonction de son âge ou encore de son milieu socioculturel (on peut notamment citer le fameux « sense of humour » anglais). Malgré cela, il est indéniable que le déclenchement du rire mobilise dans la plupart des cas des facultés proprement humaines.

Chez l'homme, le rire mobilise la réflexion, parfois la faculté d'autodérision, ou du moins traduit une pensée implicite, alors que chez les animaux il n'est qu'un simple son résultant d'une contraction du diaphragme. Mais ce que le rire a d'humain, par-dessus tout, est le fait qu'il se transmette si facilement (exemple du fou rire). En cela, le rire fédère et unit, devient un facteur de rassemblement et de compréhension mutuelle, il est en quelque sorte l'expression de la sociabilité humaine.

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (50.3 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com