LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Lucidité Est-elle Un Obstacle Au Bonheur

Note de Recherches : La Lucidité Est-elle Un Obstacle Au Bonheur. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  12 Octobre 2014  •  911 Mots (4 Pages)  •  2 979 Vues

Page 1 sur 4

La lucidité est-elle un obstacle au bonheur ?

La vérité, se rendre à l'évidence, regarder la réalité en face sont des choses qui troublent notre tranquillité et notre bien être.

La réalité est quelque chose de décevante, elle vient souvent contrarier nos désirs, et nous laisse dans un sentiment de frustration profonde. La lucidité empêche notre insouciance et notre ignorance. Regardons l'expression «Etre un imbécile heureux », si nous creusons un peu plus, nous pouvons comprendre à travers cette expression que celui qui ignore les malheurs et vérités de la vie sera heureux. Pourquoi ? Parce qu'il sera inconscient de sa chance ou de sa malchance, il ne pourra donc pas se rendre compte de sa situation et ne pourra pas la comparer avec d'autres, il n'aura non plus pas le sentiment de crainte ou encore de culpabilité. Les personnes non lucides, naïves, n'ont pas le sens de la gravité des choses. Aussi, regardons de plus près l'expression « Tu penses trop » ou encore « Tu te prends trop la tête », cela désigne une certaine fatigue de trop penser, le « mal être » de trop réfléchir. Si on réfléchi sur tout et que nous sommes lucides sur la vie, nous pouvons finalement constater que la vie n'a pas de sens. Les malades mentaux, lorsqu'ils ne savent pas qu'ils sont malades, ils sont heureux. Nous en temps que personnes conscientes nous ressentons de la peine et de la culpabilité pour cette personne mais le malade, en ignorant sa situation, ne pourra pas avoir de raisons d'être malheureux. Nous pouvons aussi prendre l'exemple de l'enfance. C'est une période qui nous rend très nostalgique, due à l'insouciance que nous avions. L'enfant ne se rend pas compte de la mort, et l'être humain fait souvent tout pour fuir la mort. Comme le disait Pascal « Les hommes se divertissent pour arrêter de penser à la mort. » Notre condition est mortelle, nous finirons tous par mourir et cela angoisse tout le monde. C'est pour ça que pour échapper à ces pensées, nous trouvons tous un divertissement afin de s'occuper l'esprit. Ces pensées sont une douleur pour l'Homme et nous fuyons tous la douleur en général. Se divertir est donc, comme le dit Pascal, une méthode pour ne pas être lucide, même un court instant. Il prend l'exemple d'un hyperactif ; il bouge tout le temps et doit toujours avoir une occupation. C'est un refus de la vérité, un refus de la lucidité.

Parfois, j'ai envie d'être un chat, pour me poser près du feu. Pourquoi ne serait-ce pas une chose que j’apprécierais finalement ? Parce que je serais quand même lucide et je ne pourrais pas rester sur place pendant des heures sachant que mon temps est compté. J'aurais la sensation de perdre mon temps , le chat lui, n'a pas conscience du temps et de la mort. Il peut donc passer des heures assis sur un fauteuil sans se soucier du temps.

La pensée « Je ne suis pas », n'existe pas. Si nous pensons que nous ne sommes pas là, c'est que nous pensons, alors nous sommes là. Etre conscient de soi c'est être conscient de ce que nous sommes, ou ce que nous sommes pas. C'est pour quoi, par exemple, il faut être conscient de la maladie pour faire le rapprochement et

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (70.6 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com