LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation sur la femme

Dissertation : Dissertation sur la femme. Recherche parmi 226 000+ dissertations

Par   •  2 Mars 2019  •  Dissertation  •  899 Mots (4 Pages)  •  97 Vues

Page 1 sur 4

Le combat de la cause féminine, débuté il y a des siècles déjà, est encore d’actualité. Seulement la société, elle, a changée et la question des femmes comme celle des hommes aussi. La question des femmes s’oppose-t-elle nécessairement à la question des hommes ? Dans un premier temps seront présentés des exemples répondant à l’affirmative pour cette problématique, ensuite des exemples montreront l’inverse et viendra la conclusion.

            Sur l’échelle temporelle de l’histoire humaine, la femme a plus longtemps été dénigrée, maltraitée et exploitée par les hommes qu’elle n’a été respectée et considérée comme égale de l’homme. Dans le chapitre dix  de l’œuvre Des femmes et de leur éducation de Choderlos de Laclos, il est dit qu’en société l’oppression qu’exerce un individu sur un autre plus faible créer un tyran et un esclave. Ici le tyran est homme et l’esclave femme. Car l’homme a profité de la force musculaire qu’il possède plus élevée par rapport à la femme,  pour la contraindre et la soumettre. Ainsi, pour acquérir sa liberté, le sexe féminin devait obligatoirement s’élever contre le sexe masculin. S’élever et s’opposer. D’autres exemples de cette confrontation brutale des sexes se trouvent dans la mythologie grecque. Le mythe des Amazones en est une bonne illustration. La reine et fondatrice -selon les versions- des Amazones, ces guerrières d’une violence inouïe rejetant les hommes, Otréré était une femme vivant lors de l’âge de bronze dans le nord de la Grèce. Peu d’informations sont connues à son sujet comparé aux héros grecs masculins. Elle trancha la tête de son mari et mena une révolte des femmes contre les hommes et le pouvoir qu’ils exerçaient aussi bien dans la vie législative, sociale et familiale dans son village. Par la suite elle fondit l’empire des Amazones. Ce peuple guerrier était un peuple féminin, à l’inverse des exemples sociétaux habituels, gouvernée par des femmes. Ces guerrières tuaient les hommes, et faisait preuve de violence sur le champ de bataille. Les hommes non tués étaient asservis et devenaient esclave. Les enfants mâles étaient tués ou mutilés afin de les rendre inaptes au combat. Cette brutalité et cette rage était dirigé contre un sexe, le sexe masculin. Il n’y a ici pas d’égalité entre les deux genres, juste une vengeance brutale d’un sexe esclave contre celui, tyran, qui a voulu l’enchaîné.

            Mais pour autant, on peut aussi évoquer le personnage grec mythologique et féminin qu’est Atalante, celle dont le nom signifie « De même poids [qu’un homme] ».  Vivant initialement seule dans la nature, elle est une grande chasseresse, la chasse étant à l’époque un domaine masculin. Elle participera à la chasse du sanglier de Calydon, avec des hommes qui la méprisaient. Elle prouva à tous son adresse et sa bravoure. Contrairement aux Amazones, elle ne voue pas une quête hargneuse au massacre de tous les hommes, se contentant de se faire respecter et craindre. Elle se comporte telle l’égale de l’homme qu’elle est malgré le mépris des ces derniers. Elle se mariera même avec un homme du nom de Hippomène. Son mythe n’est pas celui d’une guerre du sexe féminin contre celui des hommes, mais de l’affirmation personnelle d’une femme et du respect qu’elle a su gagner dans une société

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (34.7 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com