LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Aristote, commentaire de texte.

Dissertation : Aristote, commentaire de texte.. Recherche parmi 226 000+ dissertations

Par   •  30 Décembre 2016  •  Dissertation  •  400 Mots (2 Pages)  •  1 667 Vues

Page 1 sur 2

L'auteur de ce texte est Aristote dont le thème est l autrui et connaissance de soi.

On admet volontiers que la connaissance de soi est difficile. Aristote admet la thèse suivante : on doit passer par l’ami, conçu comme «un autre soi-même ».

Nous verrons dans un premier temps le problème que pose la connaissance de soi avec les difficultés, le plaisir et les obstacles de l'indulgence et de la passion, dans un second temps la solution qui est l'amitié avec la comparaison au miroir utilisée par Aristote et pour finir que l'homme ne se suffit pas lui même.

I) Se connaître soi-même

- Se connaître apporte un grand plaisir cela apporte un véritable regard sur nous-même et donc avoir une possibilité de remise en question

- très grand plaisir car il est difficile d'acquérir cette connaissance

mais est très difficile :

- impossible de se contempler

-risque d’être indulgent à mon propre égard

-la passion qui fausse le jugement sur moi

- Preuve : je suis plus exigeant à l’égard des autres qu’à l’égard de moi-même, notamment lorsque je suis attentif à leurs erreurs, sans me rendre compte que je commets les mêmes. C’est que l’« autre» peut être examiné comme objet.

II) Le miroir comparé à l'ami

- Un miroir nous révèle notre image physique

- si un ami est « un autre soi-même », il peut donc nous montrer ce que nous sommes comme à un miroir : on ne parle pas ici du physique mais du comportement, des goûts et des intérêts

- MAIS je ne peux pas me connaître moi-même car je risque d'être indulgent à mon égard mais un ami ne va t'il pas apporter un jugement affectif ?

III) l'homme ne se suffit pas

-L’homme a besoin de la relation d’amitié s’il veut comprendre ce qu’il est

-"l’homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d’amitié pour apprendre à se connaître soi-même" = c'est une critique il faut lire "l’homme qui a le tort de se suffire à soi-même" ou "l’homme qui se trompe en se suffisant à soi-même" pour l'homme qui se suffit à lui même il peut s'agir du sage

conclusion :

l'homme ne peut se connaître seul, mais l'amitié ne va pas forcément l'aider dans cet objectif étant donné que l'ami à une relation affective et il n'est pas dans ses projets de blesser l'autre. De plus l'ami peut être du même avis et dans ces cas la, se connaître soi-même devient difficile.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (35.6 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com