LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment la confiance en soi modifie-t-elle le comportement d'un individu ?

Documents Gratuits : Comment la confiance en soi modifie-t-elle le comportement d'un individu ?. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  10 Novembre 2013  •  865 Mots (4 Pages)  •  743 Vues

Page 1 sur 4

Une vertu est une qualité particulière qui permet d'accomplir certaines choses tel que le courage pour le soldat. Aujourd'hui, la vertu a pour connotation une qualité ayant des effets positifs. Ce qui oppose la vertu est le vice. Le vice est une qualité du sens «négatif» qui est poussé à l’excès tel que l’avarice ou la gourmandise. Le vice est considéré comme l’imperfection et la vertu comme la perfection.

La confiance en soi, c’est croire en ses capacités, savoir ce que l’on vaut, se faire confiance et s’accepter avec ses qualités mais surtout ses défauts. Est-ce que la confiance en soi n'a que du bon ? Qu'est ce qui est en nous doit susciter la méfiance pour que la confiance en soi soit considéré comme un vice ?

Comment la confiance en soi modifie-t-elle le comportement d'un individu ? Nous allons voir dans un premier temps ce qu'il y' a de positif dans la confiance en soi et dans un second temps ce qu'il y' a de négatif.

Un individu confiant est un individu ouvert. C 'est une personne qui fait ses propres choix, qui peut entreprendre de nouvelles choses qui a première vue se prend en main.

La confiance en soi pousse à prendre des risques. Elle permet de se lancer des défis, de se mettre à l’épreuve sans avoir peur de l’échec. Au contraire, cette confiance permet de surmonter les obstacles afin d'assouvir à son but ou à ses rêves.

En ayant conscience et confiance en ses capacités intellectuelles, on peut les exploiter. Dans Émile ou de l’éducation , Jean Jacques Rousseau soutient l’hypothèse de privilégier l’écoute de sa conscience car elle «ne trompe jamais; elle est le vrai guide de l'homme (…) qui la suit obéit à la nature, et ne craint point de s’égarer.»

La confiance en soi permet de ne plus se soucier de l'opinion des autres mais de plus s’intéresser aux autres. En effet, en ne prenant plus conscience du regard des autres on a une attitude plus accessible. D’après Nicholas Bootman, le langage corporel est très important car il donne la première impression. Une attitude et un langage corporel ouvert incitent à établir un contact et de là se lie un lien de confiance. Dans le monde d'aujourd'hui, la confiance en soi est une qualité présente dans tous les domaines : D'un point de vue professionnel, elle permet une ascension sociale et d'un point de vue personnelle, une vie sociale. Ses deux phénomènes sont permis par une affirmation de ses idées en public, en faisant preuve d'assurance et en ne ressentant aucun sentiment d’infériorité ou de dévalorisation.

Toutes vertus en excès peut devenir vices. Le risque d'une trop grande confiance en soi, c'est de devenir prétentieux, vaniteux et de ne plus pouvoir se remettre en question.

En se faisant confiance, nous faisons confiance en nos sens et ses derniers peuvent nous induire en erreurs. Nos sens nous induisent en erreurs en s’entremêlant entre eux. Sextus Empiricus dans Esquisses pyrrhoniennes affirme qu'il ne faut pas prendre conscience de ses sens lorsqu'on juge quelque chose puisque nous n'avons pas tous les mêmes critères au niveau de la gustatif, de l'odorat «Puis que les sens entrent en conflits entre eux même (…) Il est donc sans doute pas vrai que le sens seul

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (70.5 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com