LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le texte de l'œuvre autobiographique des Confessions de Rousseau

Fiche de lecture : Le texte de l'œuvre autobiographique des Confessions de Rousseau. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  16 Septembre 2014  •  Fiche de lecture  •  320 Mots (2 Pages)  •  313 Vues

Page 1 sur 2

Introduction

Ce texte est tiré des Confessions de Rousseau, l'ouvrage autobiographique d'un des plus illustres philosophe du siècle des lumières mais aussi l'un des précurseurs du romantisme, ilvécut de 1712 à 1778. Les confessions paraissent dans une première partie en 1782 puis en 1789, c'est une œuvre posthume. C'est la voie de la rédemption, l'aveu des péchés, avec humilité et sincéritéRousseau présente sa vie comme un mauvais concours de circonstances. Il créé le genre moderne de l'autobiographie, qui va marquer la littérature française. Le passage que nous étudions provient du LivreIV, qui raconte la vie de Rousseau en 1731, parti de Lyon en Septembre 1731, il rejoint Mme de Warens, sa chère « maman » à Chambery à pied.

Durant ce voyage il se laisse aller aux joies de lasolitude, en parfaite communion avec la nature, son moi s'abandonne avec vérité. Rousseau nous livre ici sa vision du voyage, un moment de bonheur, de sincérité en osmose avec la nature, avec sa nature.Dans une première partie nous étudierons le bonheur qu'éprouve Rousseau à l'écriture du voyage, ensuite nous verrons le voyage plus en détail avec la description du Beau Pays, pour finir nousdéfinirons en quoi ce récit est aussi un voyage intérieur, qui nous éclaire sur l'inconscient de Rousseau.

Développement

I Le bonheur de retranscrire le voyage

1)Le temps de l'écriture et du récit serejoignent dès la première phrase avec la comparaison: je suis en racontant mes voyages comme j'étais en les faisant. Il y a donc une concordance entre le temps du récit et le temps de l'écriture.Ensuite, je ne saurais arriver indique l'incapacité de Rousseau à terminer d'une part le voyage, de l'autre l'écriture. Cette incapacité favorise un réel désir de revivre le voyage par l'écriture. Ledésir et le plaisir de retranscrire le récit se mêlent donc étroitement.

2)Il y a une envie d'éterniser le voyage, de le revivre à travers l'écriture tout en prenant son temps. Le coeur me... [à continuer]

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (50.3 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com