LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport De Stage Gestion du commerce international

Dissertation : Rapport De Stage Gestion du commerce international. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  2 Novembre 2013  •  1 739 Mots (7 Pages)  •  1 646 Vues

Page 1 sur 7

Session 2013/2014 BENZAÏT Kaouther

Entreprise Portuaire d'Oran

Rapport de stage

Thème : Gestion du commerce international

Commerce international / Lycée Lamartine_Mâcon

I- Conditions géo-climatique et accès au port

Le site portuaire d'Oran s'ouvre au fond d'une baie qui fait partie du golf d'Oran. Celui-ci se présente sous la forme d'un croissant de 11 km de profondeur et 28,45 km d'ouverture. La baie d'Oran formant un parfait demi cercle, est orientée au Nord-Nord Est, elle est comprise entre le point du fort Lamoune formée par les contreforts du Murdjadjo, constituant un bec de rocher, et les falaises de Gambetta qui dominent aujourd'hui l'avant port.

Le port d'Oran bénéficie d'une situation géo-climatique très avantageuse :

Au pied des falaises de la deuxième capitale économique d'Algérie et à environ 400 km à l'Ouest d'Alger (la capitale).

A moins de 200 km des virages ibériques et intégré dans le faisceau d'échange Europe-Algérie.

A mi-parcours entre le détroit de Gibraltar et le port d'Alger.

A proximité de voies maritimes très fréquentées qui relient le Nord-Ouest de l'Europe au canal de Suez.

Toutes les présentations d'assistance (pilotage, remorquage, lamanage) sont assurés en permanence 7j/7 et 24h/24 pour faciliter les manœuvres d'entrée et de sortie, par la passe d'entrée Est d'une largeur de 150m et d'une profondeur de 25 m. Les navires jusqu'à 35 000 TPL peuvent y accoster.

II- Commerce international et hinterland du port

Le port d'Oran est desservi par des compagnies maritimes nationales et internationales. Les 11 principaux armements desservent le port selon les principales routes maritimes empruntées: Marseille, Algésiras, Barcelone, Anvers, Félix-Town, Hambourg, Brème, Genova, Naples, l'Europe de l'Ouest, Alicante, l'Amérique du Nord, Bassin Méditerranéen.

L'hinterland desservi par le port est constitué en majeure partie par l'Ouest Algérien avec 83% du trafic à destination de cette région, pour le reste, 16% est traitée à destination de la région centre et 0,31% à la région Est et Sud Est du pays.

III- Infrastructures et superstructures

Nombre de bassin : 7

Linéaire de quais : 4470 ml (120 à 420 m/quai)

Nombre de quais 24 / Poste à quais : 33 dont 7 spécialisés

Tirants d'eau : 7,5 m à 12 m

Passé d'entrée :150 m de largeur et 25 m de profondeur

Terminal à conteneurs : D'une superficie de 12 ha, il est doté de 5 postes d'accostage de 755 ml et d'un tirant d'eau atteignant les 12 m, d'une capacité d'entreposage de 6.000 E.V.P.

Le terminal à conteneurs de l'Entreprise Portuaire d'Oran est équipé en moyens et matériels de manutention et de levage adaptés aux normes standardisées, et d'un personnel formé aux nouvelles dispositions et technologies d'exploitation.

Silo à céréales : Il est équipé de 5 portiques de déchargement dont 3 pneumatiques sur rails de D400, 300 et 200 T/H, 2 pneumatiques sur roues de 200 T/H et 6 ponts bascules dont un mixte (camion-wagon).

Cale de Halage : La mise à sec des embarcations de pêche, des remorqueurs, frégates, etc.

Berceaux de halage : 3 Superficie : 6.272 m²

Plan d'eau : 5.635 m² Quai : 37 ml et 5 m de profondeur

1 berceau de 800 T 2 berceaux de 200 T

Capacité d'entreposage :

Magasins : 10 Superficie : 22.063 m²

Parc routier : 23.000 m² Parc véhicules légers : 5.000 m² dont 3.000 m² couverts

Gare maritime :

Superficie : 10.500 m²

Nombre de passerelles navire : 1

Poste d'accostage : 2 dont 1 secondaire

Profondeur des postes à quai : 7 à 8.30 m

Assistance à la navigation :

Unités de remorquage : 5 (1500, 1700, 2x2000 CV)

Vedettes de pilotage : 4

Canots d'amarrage : 4

Avitaillement en carburant : 1 barge

IV- Activités portuaires

L'Entreprise Portuaire d'Oran a plusieurs activités :

La gestion des navires en rade et à quai.

La manutention et déchargement des navires.

Le remorquage, pilotage et lamanage.

Le gardiennage des marchandises importées et exportées.

Le transit des passagers et des véhicules.

L'activité du port de pêche et plaisance.

Les services portuaires.

V- Perspective de développement

La modernisation du port est planifiée sur plusieurs étapes et vise en premier lieu la remis en état des infrastructures portuaires de base.

A chaque étape correspond un programme d'aménagement et d'équipement obéissant à des critères de rationalité et de rentabilité.

1- Extension du terminal à conteneurs

La généralisation du nouveau mode de transport maritime par conteneurs, qui ne

...

Télécharger au format  txt (11.3 Kb)   pdf (128.9 Kb)   docx (13.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com