LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

PARTIES PRENANTES, CONTRE POUVOIR ET GOUVERNANCE DE L’ENTREPRISE

Cours : PARTIES PRENANTES, CONTRE POUVOIR ET GOUVERNANCE DE L’ENTREPRISE. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  12 Novembre 2015  •  Cours  •  913 Mots (4 Pages)  •  1 430 Vues

Page 1 sur 4

MANAGEMENT chapitre 6

PARTIES PRENANTES, CONTRE POUVOIR ET GOUVERNANCE DE L’ENTREPRISE

        Section 1        
                L’identification et l’influence des parties prenantes


        
1.1 Quelles sont les parties prenantes et leurs attentes ?        
        
        
A. Définition                
        Une partie prenante est un individu ou un groupe d’individus en relation avec l’entreprise qui peut affecter ses décisions ou être affecté par elles.        

        
B. Les parties prenantes internes        
        
les actionnaires : détiennent des actions (part du capital d’une société par action). Ils apportent des fonds propres à l’entreprise. Ils attendent que l’entreprise leur verse des dividendes à la hauteur de leurs attentes.        
les salariés : contribuent à l’activité et au bon fonctionnement de l’entreprise (travail, compétence, implication). Ils attendent que l’entreprise leur offre une rémunération adaptée, une perspective de carrière et un travail et des conditions de travail intéressantes.        

        
C. Les parties prenantes externes        
        les clients dont les attentes concernent le prix, la qualité, la sécurité des biens et des services et les délais.        
les fournisseurs avec leurs objectifs en termes de prix, de volume de vente et de solvabilité de l’entreprise.        
        
les banques qui assurent le financement de l’activité de l’entreprise et attendent d’elle le remboursement + remboursement des sommes et des intérêts.        
l’Etat et les collectivités locales qui attendent de l’entreprise le paiement des impôts, taxes, cotisations sociales et des actions en terme d’emploi.
les associations et les ONG, respect des critères environnementaux et sociaux et intérêts des consommateurs.        

D. L’influence des parties prenantes        
Le dirigeant doit arbitrer entre les attentes contradictoires des différentes parties prenantes. Il s’agit d’étudier la façon dont les décisions des dirigeants et leurs exercices du pouvoir sont contrôlés.        

        
Section 2        
                La gouvernance de l’entreprise        

        2.1 Les dispositifs de la gouvernance interne à l’entreprise         
        
 l’Assemblée Générale : les actionnaires peuvent exercer leur contre pouvoir au sein des AG dans lesquels ils utilisent leur droit à l’information et leur droit de vote pour participer à la vie de la société pour contrôler les dirigeants.        
        
le Conseil d’Administration : les membres sont élus par les actionnaires. Chargés de préparer les travaux du Conseil d’A, ce qui permet de discipliner les dirigeants et de limiter leurs pouvoirs dans l’intérêt principal des actionnaires.        
        
le Comité d’Entreprise : il dispose d’un droit d’informations et de consultations obligatoires sur certaines sujets + droit d’alerte et droit de participation lors des AG qui permettent aux salariés d’exercer un contre-pouvoir dans leur intérêt ainsi que dans l’intérêt des actionnaires.
        
2.2 Quels sont les mécanismes de gouvernance externe de l’entreprise ?        
A. Dispositifs d’évaluation des entreprises        
Dispositifs mis en place par les autorités de régulation comme l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) ou encore des agences de notation financière. Les missions de ces agences consistent à évaluer les entreprises sur la base de différents critères (financiers, environnementaux et sociaux) pour s’assurer que leurs intérêts sont réellement pris en compte par des dirigeants.        

B. Les pressions de la société civile        
Les associations de consommateurs et les ONG disposent de mécanismes qui leur sont propres et qui leur permettent d’influer sur les décisions des dirigeants (actions en justice pour défendre les intérêts des consommateurs…)        

C. La coopération avec les parties prenantes        
Les relations qui se nouent au sein de l’entreprise mais aussi à l’extérieure influencent son mode de gouvernance. Il doit prendre en compte de + en + les différentes attentes des parties prenantes de façon à assurer la performance économique mais aussi environnementales et sociales de l’entreprise.        

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (157.5 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com