LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Rapport De Stage

Dissertation : Rapport De Stage. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  7 Décembre 2013  •  1 895 Mots (8 Pages)  •  800 Vues

Page 1 sur 8

INTRODUCTION

Du 28 octobre au 12 novembre 2013, j’ai effectué un stage au sein de la Cité des Métiers de Guadeloupe située au Raizet dans la ville des Abymes. Au cours de ce stage, j’ai pu m’intéresser plus spécifiquement au métier de l’accueil. Mon tuteur absent dans les premiers jours, j’ai été donc affecté à ce poste avec la chargée d’accueil.

Plus largement, ce stage a été l’opportunité pour moi d’appréhender les grands principes sur lesquels se fondent la Cité des Métiers, mais aussi l’occasion de découvrir le métier de conseil qui est l’une de ses activités essentielle.

C’est en 1993, à Paris que nait le concept de Cité des métiers. L’objectif est de créer un espace d’information et de conseil sur la vie professionnelle et la formation. Une vision étroitement liée à celle de la Cité des Sciences et de l’Industrie. « Rendre accessible à tous les avancées des sciences, des techniques et du savoir-faire industriel ».

D’une telle définition de mission, découle en effet un devoir d’information sur l’évolution des professions, des métiers, de la vie professionnelle. C’est la mission que se donne la Cité des Métiers.

C’est dans le cadre de cette mission, qu’un espace intégré de ressources et de conseil sur les métiers s’est construit en Guadeloupe, autour d’un fonctionnement et organisation spécifique, qu’il conviendrait d’observer le déroulement de mon stage.

I. La Cité des Métiers de Guadeloupe : Espace intégré de ressources et de conseils

A. Historique

Créé en Guadeloupe en 2003 par la volonté du Conseil Régional, « La Cité des Métiers de Guadeloupe » est une Association régie par la loi du 1er juillet 1901 . Elle est gérée par un conseil d’administration dont les membres sont issus de LA REGION GUADELOUPE et des membres issus du secteur économique, social, et éducatif (Le CRIJ, Pôle-Emploi, CCI IG, CGPME, le GRETA, ONISEP, CIBC, Chambre des Métiers, et de l’Artisanat, Le Rectorat…)

B. Offre de Service

Elle regroupe en lieu unique une pluralité de professionnels et de ressources, afin de répondre aux besoins des usagers sur toutes les questions relatives à la vie professionnelle.

La CDMG est organisée autour de trois principes (Anonymat, Gratuité et sans rendez-vous) générant trois espaces :

Espace d’accueil, d’information

et de conseil composé de 6 pôles Espace multimédia

équipé de : Espace documentation et

audiovisuel composé de

 Choisir son orientation

 Recherche un emploi

 Trouver une formation

 Changer sa vie professionnelle

 Créer son activité

 S’informer sur ses droits  4 bornes « offres d’emploi et de formation »

 4 bornes « aller vers l’emploi »

 4 bornes « découvrir un métier »

 4 bornes « créer son activité  Plus de 3000 documents sur les métiers, l’emploi, la formation, l’orientation, la création d’activité

 Des périodiques

 Des fiches métiers

Deux espaces se trouvent au rez-de-chaussée (Espace d’accueil, d’information, de conseil et Espace multimédia) , le troisième se trouve à l’étage sous la houlette de la documentaliste.

La CDMG réalise son activité par le biais des ateliers et des entretiens individuels qu’elle programme sur l’année invitant l’usager à venir s’inscrire sur les nombreux thèmes (ex Elaborer son projet professionnel, Valoriser son CV, s’entrainer à l’entretien d’embauche… etc).

Ainsi plus d’une vingtaine de thèmes liés à l’emploi, aux métiers, à la formation, à la création d’entreprise peuvent être abordés pendant toute l’année

C. Son public

La Cité des métiers est ouverte à tous les publics d’âge, quel que soit le statut, le niveau d’étude ou de qualification, ou d’appartenance à une catégorie professionnelle ou géographique.

D. Ses partenaires

Les partenaires qui fréquentent régulièrement la CDMG

La Cité des Métiers de Guadeloupe draine un nombre important de partenaires dont les prestations se révèlent nécessaires au fonctionnement de celle-ci. Plus d’une vingtaine de partenaires publics ou privés sont dénombrés.

Quelques-uns peuvent être cités :

« L’Union Européenne », Pôle Emploi, LE FONGECIF, CIBC, AGEFOS-PME , AREF-BTP OPCALIA-Guadeloupe , Mission Local, CCI Guadeloupe …etc

Certains partenaires jouent un rôle d’acteur au sein même de la Cité, alors que d’autres participent financièrement au fonctionnement de celle-ci.

C’est le cas du Conseil Régional dont la subvention s’élève à : 120.000 euros et du Fond Social Européen qui finance à hauteur de 90.740 euros

II. Le fonctionnement de la Cité des métiers

A. L’organisation du travail

ORGANIGRAMME DE LA CITE DES METIERS

Nous ne sommes pas vraiment en présence d’un organigramme de structure hiérarchique. Seules les relations de travail sont privilégiées, les liens hiérarchiques ne sont pas effectifs.

Au nombre de 9 , dont 8 sont mis à disposition et 1 par le pôle Emploi(les conseillers CDMG) ; les Conseillers à la cité des métiers se divisent entre les conseillers-partenaires qui viennent ponctuellement tel que le CIBC, le FONGECIF, MJC de P-A-P, CIDEFF, de la DJSCS, de Pole-Emploi, de l’Ordre des Experts Comptable… et les conseillers CDMG qui exercent quotidiennement dans la Cité qui donnent des informations plus généralistes ou animent des ateliers

...

Télécharger au format  txt (12.9 Kb)   pdf (218.1 Kb)   docx (14.5 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com