LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Typologie de production

Dissertation : Typologie de production. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Décembre 2015  •  Dissertation  •  1 980 Mots (8 Pages)  •  356 Vues

Page 1 sur 8

           On peut très bien distinguer entre plusieurs types de production on fonction de plusieurs critères. Ces derniers se différent selon plusieurs considérations dont on va essaie dans notre présentation de les abordés à fin de pouvoir plus détailler ce sujet par rapport à sa richesse.

  1. Typologie en fonction des quantités produites :

               Parmi ces critères, premièrement on va citer : « L’importance des séries et de la répétitivité » ce critère prend on considération la quantité ainsi que les séries produites pendant tout le processus de production.

      A cet égard on distingue entre deux principaux types :

  • La production de Masse
  • La production en petites séries
  • La production Unitaire

            A- La Production de « Masse » :

                                    A-1/  Définition :

           Dite aussi « la production en grade séries » ou «  la production à la chaine », C’est la fabrication de produits standardisés en très grandes quantités a fin de réaliser des économies d’échelle. Les équipements sont spécialisés, la main d’œuvre souvent qualifiée. Ce système concerne des produits de grande consommation (ex : électroménagers, automobiles…).

       Donc on veut dire par la production de masse, les produits quasi-identiques, en grande quantité, moyens de production spécialisés et organisés de telle manière pour optimiser le cycle de production. Elle est aussi  le fait d’un vaste marché de consommation généralement caractérisé par une demande très élevé. Ainsi, ce mode de production représente par excellence un domaine du travail à la chaine avec une main d’œuvre peu qualifié.

                      A-2 / Les Points fort de la production de masse :

                  Comme on l’avait déjà cité, la production de masse permet aux entreprises de réaliser certaines économies qui affectent le prix du revient de ce genre de produits, cela veut dire que ce type de production donne la chance aux entreprises a bien gérer leurs couts de production.

    Donc la production de masse permet :

  • Des économies de couts : le prix de production devient de plus en plus bas ce qui       permet aux entreprises de subir des couts les plus moindres possibles.
  • Des économies d’échelle : qui se manifestent par les rendements d’échelle constant qui veut dire que les entreprises se dirigent vers ce mode de production à fin de baisser le prix unitaire de production de ses produits.
  • Des bénéfices : qui dit bénéfices dit tous ce qu’on a abordé au paravent car c’est le résultat final de tous les autres avantages précités.

                      A-3/ Les limites et problèmes rencontrées avec ce mode :

               Comme tout autre type de production, la production de masse a des limites d’application  à titre d’exemple «  La Loi des Rendements Décroissants ».

       La loi peut s'énoncer le plus simplement de la manière suivante: lorsqu’on augmente la quantité utilisée d’un facteur, au-delà d’un certain niveau, la production augmente de moins en moins.

      Prenons l'exemple d'un champ de pommes de terre avec deux tracteurs (le facteur capital reste donc constant, à 2), avec un nombre variable de travailleurs (facteur travail). Une augmentation du nombre de travailleurs permet d'augmenter la récolte (production) de pommes de terre de manière absolue. Mais cette augmentation décroît après l'ajout du deuxième travailleur, car chaque travailleur supplémentaire doit récolter les pommes de terre sans tracteur, ce qui est plus difficile.

                            A-4 / Les Solutions suggérées :

                 L’entreprise peut améliorer son efficacité :
       • En organisant le travail de manière plus efficace, par exemple avec le travail à la chaîne inventé par Ford. C’est aussi le but du Taylorisme au 19e siècle qui divise le travail en tâche d’exécution et de conception et en motivant les ouvriers en les payant à la tâche.

      • En formant sa main d’œuvre à de nouvelles techniques, à une meilleure organisation ou en ayant une main d’œuvre plus expérimentée. Cette formation des salariés leur permet d’occuper des postes différents et être plus flexibles dans leur travail.

         

           B- La Production en petites séries :

                         B-1/  Définition :

            C’est la production de petites quantités des produits identiques standardisés.

       Son domaine se situe dans la partie inférieure de la fabrication par lots, à la limite des fabrications de type unitaire. Elle va donc emprunter des caractéristiques à ces deux types de processus. Ce mode de production est utilisé par le plus grand nombre des entreprises car il offre une plus grande souplesse de réaction face aux demandes des clients .Par ailleurs cette production réalise des petites quantités de produits ou de services par exemple des meubles ou des services financiers.

      C’est une  production conçue sur le principe de l'assemblage de composants de façon répétée pour fabriquer de petites quantités de produits. Exemples : machines, engins spéciaux…

                B-2 / Les Points fort de la production par séries:

-Tend le flux de la production toute en permettant une certaine flexibilité.

-Les ressources de production capables de passer rapidement d’une production à une autre.

               B-3/ Les limites et problèmes rencontrées avec ce mode :

    -Une duplication des moyens.

    -La nécessité de formation et de délégation.

    -Cout important de stockage.

    -Immobilisation des capitaux dans des stocks importants
   

                     [pic 1]

                     C – La  Production unitaire :

                             C-1/ Définition :

       La production unitaire tire son origine du TOYOTA PRODUCTION SYSTEM  ( TPS)

Ce système qui est devenue le modèle automobile par excellence des industriels du monde entier. La méthode Toyota de production automobile, avec son système de contrôle qualité intégré, a révolutionné l'industrie automobile. Son organisation de la chaîne d'approvisionnement "Just-In-Time" est devenu un modèle pour les industriels du monde entier, et pas seulement dans l'industrie automobile.

...

Télécharger au format  txt (10.5 Kb)   pdf (426.2 Kb)   docx (364.4 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com