LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etude de cas, management: le groupe Ferro

Étude de cas : Etude de cas, management: le groupe Ferro. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  6 Février 2013  •  Étude de cas  •  329 Mots (2 Pages)  •  631 Vues

Page 1 sur 2

MANAGEMENT Le cas FERRO

1) Structure de l’entreprise :

La structure du groupe Ferro est divisionnelle car l’entreprise développe plusieurs activités

(Diversification)

Comme l’émaillerie, la chimie inorganique et l’étude en laboratoire. Pour rappel, une structure est une combinaison d’éléments et de mécanismes qui visent à répartir, coordonner et contrôler les activités de l’entreprise afin d’atteindre avec efficacité et efficience les objectifs stratégiques. Cette structure permet à l’entreprise d’avoir un travail coordonné et clair et lui évite une surcharge au sommet mais a un prix coûteux, il y a une dilution du pouvoir et un risque de perte de contrôle.

2) Mécanismes de coordination et de contrôle mis en place :

Il s’agit d’une standardisation des résultats car le groupe en France se fixe des objectifs à atteindre. Ici, Ferro se fixe un objectif à atteindre qui est d’innover pour obtenir une bonne qualité et d’avoir de bonnes relations avec les clients.

3) Facteurs de contingence qui ont orienté le choix de la structure de Ferro : L’âge

: L’entreprise existe depuis les années 1930, elle dispose alors aujourd’hui d’une bonne expérience, ce qui lui a permis de s’implanter dans d’autres pays comme la France et d’effectuer des stratégies comme la diversification et ayant 3 secteurs d’activité (DAS), la spécialisation dans les produits de niche, où il y a très peu de concurrence.

L’environnement

: Le groupe Ferro se trouve sur un marché très instable ou il y a une très forte concurrence, pour cela l’entreprise doit s’adapter et rechercher de nouvelles solutions. Ferro se diversifie en ayant 3 secteurs d’activités (l’émaillerie, la chimie inorganique et le laboratoire pour la recherche et le développement). De plus, il essaye de se concentrer dans l’émaillerie pour s’orienter vers des produits de niche.

La taille

: L’entreprise emploie 185 salariés, c’est une PME. Grâce au changement de structure, Ferro s’est spécialisée en répartissant les salariés dans chaque service, comme dans le nouveau laboratoire ou les salariés sont divisés dans les différentes équipes de « contrôle », « technical support » et « recherche et développement »

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (51.2 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com