LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La grande guerre (nouvelle fantasiste)

TD : La grande guerre (nouvelle fantasiste). Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  18 Décembre 2019  •  TD  •  649 Mots (3 Pages)  •  39 Vues

Page 1 sur 3

La Grande Bataille

Table des matières

La Réunion        1

Rassemblement        1

L'attente de la mort        1

Horreur de guerre        2

le Traître        2

La Réunion

Tous les mages de l'assemblée sentaient la tension palpable, tous savaient que a l'issue de cette réunion, les sept magiciens les plus puissants uniraient leurs forces pour combattre l'expansion du Néant ou ne rien faire et voir leur armée détruite.

Antonidas pris la parole en premier, le vieux mage commença par rappeler l'importance et les enjeux de cette réunion, c'est lui qui les avait convoqués. Kyrion enchaîna sur des négociation entre les membres du conseil, même si le jeune mage était le cadet, il n'était pas moins sage que ses congénères et malgré son jeune age il avait déjà effectué des actions héroïques dont il n’était pas peu fier.

Au fil des négociations Deïmos qui d'habitude ne parlait pas trop,se leva et accusa les sorciers d'être stupide et que leur raisonnement était de même, il déclara pouvoir se débrouiller seul contre la mère du Néant. Il sortit d'un pas déterminé suivit de Luthosir qui semblait d'accord avec lui.

Avant de partir Deïmos lança « Heureux de vous avoir connu ! ».

Rassemblement

Quelque mois plus tard les cinq mages avaient rassemblé leur armée, chaque armée était composée d'au moins cinq cent mille guerrier et dix mille mages. Au loin on pouvait voir la ligne noire du Néant qui progressait. Burolf, Filax, Antonidas, Kyrion et micrat attendaient, regardant la mère du Néant. Ils furent bientôt rejoins par Folter, la surprise fut générale, personne ne s'attendait à voir combattre un des plus grand guerrier de tous les temps, son aide serait précieuse si les mages voulaient espérer être victorieux.

L'attente de la mort

L'attente se prolongea jusque dans l'après-midi, lorsqu'un paysans arriva essoufflé et affolé, « La mère, le Néant et la Mort arrivent, courez pauvres fous, courez ou mourez ! » hurla le paysans, son regard était vide comme s'il venait de voir les pires horreurs de la terre et il repartit en courant comme il était venu. Des cris bestiaux venaient en direction de la ligne et Un grand frisson parcouru les différentes armée des mages. Les monstres se rapprochaient et continuaient à pousser des hurlements gutturaux, ils n'étaient plus qu'a un km et continuaient a courir, dans quelques secondes les bêtes immondes seraient sur les guerrier. Au dernier moment les soldats abaissèrent leurs lances et les monstres s’empalèrent sur les piques acérés. La bataille venait de commencer.

Horreur de guerre

Les bêtes éventraient n'importe quel soldat n'ayant pas abaissé sa pointe, les combats était terribles, le champ de bataille était une symphonie de cris de douleurs.

En un bond Folter était en première ligne, sa longue hache fendait l'air, elle s'abattait lourdement sur le crâne des monstres. Le puissant guerrier avançait en annihilant  toujours plus de créatures, il se retrouva encerclé et en un élan de rage il abattit de toutes ses forces sa hache sur le sol.

Une onde de choc projeta ses assaillants a terre. Burolf lança un jet de flammes sur les créatures assommées, il fit un gigantesque brasier qui consuma les bêtes et leur poils. Toutes les créatures se mirent a bruler et bientôt ce fut l'armée toute entière qui brûlait.

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (55.4 Kb)   docx (11.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com