LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Barça-MU, le match du business

Dissertations Gratuits : Barça-MU, le match du business. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  12 Avril 2012  •  641 Mots (3 Pages)  •  597 Vues

Page 1 sur 3

Foot - Eco

Barça-MU, le match du business

Barcelone est plus riche que Manchester mais l'Anglais a déjà remporté la finale économique : même battu, il empochera davantage que le Catalan.

Lionel Messi trompe Van der Sar d'une tête lobée lors de la finale 2009 de la Ligue des champions. (EQ)

REVENUS : Avantage Barcelone

En 2009, à Rome, Manchester a perdu (0-2) plus que son titre en Ligue des champions. Comme le lob de Messi sur Van der Sar, symbole d'une saison de feu, le FC Barcelone l'a aussi dépassé cette année-là au classement des clubs les plus riches. Depuis, l'écart s'est creusé entre les challengers du Real Madrid, champion mondial des revenus : selon Deloitte, le Barça a engrangé près de 400 millions d'euros en 2009-2010 (+33 millions par rapport à la saison précédente), MU un peu moins de 350 (+22). La dépréciation de la livre explique en partie la nouvelle hiérarchie. Le Barça a aussi profité d'une flambée des droits TV qui représente près de la moitié de son budget (178 millions). Le Catalan est plus fort sur le merchandising (les produits dérivés), l'Anglais plus performant dans son stade (billetterie, VIP, restauration). Avantage United pour le sponsoring maillot grâce au contrat AON, mais le Barça profitera l'an prochain de son deal record avec la Qatar Foundation (33 millions par saison sur 5 ans). Sur le marché des transferts, les deux dépensent plus qu'ils ne gagnent : -20 millions pour le Barça, -11 pour MU. Le privilège des très riches.

GAINS C1 : Avantage Manchester

Depuis l'instauration en 1997 du format à plusieurs clubs par pays, Manchester est sans rival pour les gains tirés de la compétiton reine. Sir Alex en a gagné deux (1999 et 2008) et n'a surtout loupé aucune édition : 13 sur 13 (comme le Real) contre 12 sur 13 au Barça (comme Arsenal, le Bayern, Kiev et l'Olympiakos). Lors des onze dernières saisons, MU a récolté selon l'UEFA 315 millions d'euros, contre 245 à son adversaire, devancé aussi par le Bayern, Arsenal et le Real. Etonnant : même si MU perd à Wembley, la C1 lui rapportera davantage qu'à Barcelone. Les gains incluent en effet les primes de matches mais aussi le "market pool", la redistribution des droits TV qui dépend en partie de l'exposition dans chaque pays. Sur ce critère, MU est devant : une défaite lui rapporterait 55 millions d'euros, alors qu'un Barcelone titré n'empocherait "que" 48,9 millions... Il faut ajouter à ces chiffres les recettes de billetterie (6 matches à domicile et finale). Au total, chacun devrait dépasser 60 millions, plus que le budget moyen des clubs de L1 (50 millions).

L'OEIL de Bastien Drut, économiste du sport*

«Les deux clubs sont très proches en performances économiques. Si Manchester pouvait négocier directement ses droits TV comme le Barça dans le système espagnol, il n'y aurait pas cette différence de 50 millions entre leurs revenus. Même proximité pour la dette : elle est de 442 millions à Barcelone et dépasse légèrement les 500 à Manchester. Son origine,

...

Télécharger au format  txt (3.9 Kb)   pdf (147.9 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com