LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude du conte Candide de Voltaire

Commentaire de texte : Étude du conte Candide de Voltaire. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  13 Mars 2013  •  Commentaire de texte  •  575 Mots (3 Pages)  •  492 Vues

Page 1 sur 3

TEXTE BAC : Une Utopie

I)-Une critique d’Eldorado

1. Un monde trop parfait :

• grandeur, énormément de tout : " grands, grandes ", " élevés jusqu’aux nues ", " grandes places ", " mille colonnes ", " deux files mille musiciens chacun ", pluriel

• formes superlatives : " le plus de plaisir ", " jamais on ne fit meilleure chère "

2. Surenchère des détails féeriques.

• Redondances : " les grands officiers et les grandes officières ", " les fontaines d’eau..., fontaine d’eau....". Emploi systématique de " mille ". A la fin, cela n’a plus de sens.

• Clichés qui surchargent : élevés jusqu’aux nues, fontaines d’eau pure, ornés de mille colonnes.

3. Naïveté de Candide et de Cacambo.

• Sur les procédés : si on se jetait à genoux ou ventre à terre, mettait les mains sur la tête ou sur le derrière, si on léchait la poussière.

• Empressement enfantin, ils sautent au cou.

• Sur les institutions ; posent des questions sans cesse, " cour de justice, parlement "

• Ecart comique qui prouve que les personnages n’ont pas de recul pour juger objectivement de la manière de respecter les convenances.

Conclusion : les voyageurs n’ont qu’une vue superficielle et candide. Candeur au rôle révélateur ; but ; bien mettre en valeur le monde visité en inviter le lecteur à percevoir le contenu philosophique.

II)-Une utopie

1. L’utopie traditionnelle.

• Connecteurs temporels qui différencient les quatre démarches des voyageurs : " après quoi ", " en attendant "...

• Référence à Thomas More : le pays qui n’existe pas / où tout est parfait.. Pays imaginaire où un régime politique idéal gouverne un peuple heureux.

• Tous les aspects sont vus : religion, politique, mœurs, organisation, institutions.

2. Des vertus et des richesses.

• Focalisation zéro. Tout est normal et neutre, mépris du beau => absence d’enthousiasme des habitants. Or = boue. La richesse n’a pas rendu mauvais les habitants

• Les hommes sont unis, soudés, ouverts, accueillants, polis, contre le fanatisme et pour la liberté. Cela permet à Voltaire de faire des propositions.

3. Des idées.

• Une monarchie libérale : monarque tolérant, abordable, rapports hiérarchiques assouplis, aucune tyrannie ; le palais de justice et les prisons n’existent pas. Egalité entre les deux sexes : grands officiers et officières

• Urbanisme et urbanité : joindre l’utile à l’agréable. " espaces publics élevés jusqu’aux nues ", " marché orné de ... ", " galeries de deux mille pas ", " pavés odoriférants "

• Climat de fraîcheur et de propreté, relations

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (67 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com