LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude des récits de Cyrano de Bergerac, personnage de la pièce de théâtre de même nom de Rostand

Note de Recherches : Étude des récits de Cyrano de Bergerac, personnage de la pièce de théâtre de même nom de Rostand. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  18 Février 2013  •  555 Mots (3 Pages)  •  694 Vues

Page 1 sur 3

Cyrano de Bergerac opère une poétisation de la science. Ce n’est pas non plus un ouvrage scientifique. Il y a peu de thèse scientifique, malgré le fond matérialiste de l’ouvrage. Il remplace le pouvoir de la science par le pouvoir de l’imagination. Il s’insurge contre la version univoque du monde par le christianisme ; il ne propose pas d’autre théorie univoque, mais plusieurs, en mêlant les avancées scientifiques de son temps, mais remplace le langage de la science par celui de la magie et de l’imagination. L’image de la perfection divine est visée : le monde est, comme dit Leibniz, le meilleur des mondes possibles. Cyrano ose supposer qu’il existe d’autres modes, où les créatures sont aussi idiotes et bornées que nous, mais parfois supérieures et plus savants que les humains.

Ces mondes sont autant de tombées de plus en plus profondes dans le sommeil, pour atteindre des mondes imaginaires de plus en plus lointains (espace, lune, tache du soleil, soleil…)

Les différences entre les animaux (p 75) et les hommes sont certaines : ils marchent à 4 pattes, ne parlent pas la même langue, mais ils ont le même comportement que les hommes face à l’étrangeté : ils font preuve de la même étroitesse d’esprit que les Européens : ils prennent l’étranger pour un animal, et ils l’accusent d’être un hérétique ; le seul crime est d’être différent (voir le procès de Valladolid) Cyrano retourne l’argument de l’altérité contre les prélats de l’Eglise et leur anthropocentrisme (le roi de l’univers est l’homme) et leur ethnocentrisme (l’homme blanc est le roi des hommes)

Le voyage dans l’espace permet à l’auteur de fabriquer une image spéculaire : le miroir des hommes, image critique de leur société ; apprendre à avoir un regard relatif des événements, et montrer que les certitudes occidentales sont, bé toutes pourries quoi.

Le procès : l’absurde, dédire, Galilée. Miroir du modèle contemporain à Cyrano, systématiquement ridicules et simulacres ; la parole permet de créer des mondes en l’espace, et ainsi dénoncer le nôtre.

Les récits de Cyrano revisitent les topoi des récits de voyages (mœurs, sexualité, alimentation, architecture, habillement…) Ces expériences scientifico-poétiques permettent de mettre en exergue des éléments (la monnaie est la poésie) Les enfants sont les maitres, et les parents les obéissants (Hegel ?)

Sur une tâche du Soleil, il rencontre un petit peuple : la matière est investie d’une force qui lui permet de créer des changements permanents. Comme la parole poétique, qui transforme tout pour faire à chaque foi, un monde nouveau. La parole poétique est infinie dans ses potentialités comme l’univers dans ses formes. L’Imagination est le plus étroit mais le plus profond des fleuves du pays des Philosophes, contrée de l’Empire du Soleil.

Cyrano représente par le voyage les infinies transformations de la matière, comme la parole du poète. Le voyage est le lieu de d’expérimentation – par l’esprit –, de mettre à l’épreuve des problèmes religieux, philosophiques, et montrer que la seule puissance de l’homme, c’est l’imagination et sa puissance poétique. Le roman n’est pas de science-fiction, mais qui transforme la science en fiction. C’est une vision mythique, permettant de penser autrement le monde ; sans tabou, sans règle, sans

...

Télécharger au format  txt (3.6 Kb)   pdf (58 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com