LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Strategie Argumentative De Moliere Dans Dom Juan

Dissertation : Strategie Argumentative De Moliere Dans Dom Juan. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  16 Janvier 2012  •  1 079 Mots (5 Pages)  •  5 455 Vues

Page 1 sur 5

Stratégie argumentative de Molière dans Dom Juan :

Dom Juan est une pièce de théâtre écrite par Molière, publiée et jouée pour la première fois en 1665. Cette œuvre relate l’histoire de Dom Juan, grand seigneur amoral qui fait fasse aux nombreux obstacles du monde pour continuer sa vie de libre-penseur et dont le comportement est base sur le souci de plaire. Il est impossible de finir la lecture de l’œuvre sans avoir réaliser le grand rôle que joue la religion dans l’action des actes. En effet il s’agit surtout d’un conflit entre deux types de pensées : d’un cote nous avons Sganarelle et de l’autre Dom Juan. Sganarelle, le valet de Dom Juan, représente la croyance superstitieuse c'est-à-dire il ne pense a la religion qu’en termes de récompense et de gain mais aussi de châtiment. Il est en quelque sorte croyant de peur d’être punie par les Cieux. Dom Juan, à l’inverse est un homme libertin. Il ne croit qu’aux réalités qui existent ou en d’autres termes au monde matériel qui nous entoure formant la Nature .Dieux n’existe pas pour lui. De plus, Il est convaincu que la société de son époque est injuste et que les autorités doivent être renversées. Ainsi Molière met en scène deux personnage dont la présence simultanée est presque constante et dont le mode de penser diffère radicalement. Molière a su mettre en relief ce contraste entre les deux personnages en suivant une stratégie argumentative cohérente et précise. De c e fait, pour mieux analyser la stratégie adoptée par le dramaturge, il est indispensable d’analyser tout d’abord le caractère oppose des personnages pour ensuite analyser le dénouement merveilleux et enfin le recours au registre comique.

D’ores et d’abord, Molière expose deux personnages complexes qui connaissent de nombreux conflits de dialogues tout au long de l’histoire. En effet, le caractère radicalement différent des deux personnages est une source de conflits de points de vue. D’un cote, Sganarelle, valet de Dom juan, essaie d’arrêter l’esprit séducteur de son maitre qui ne présume qu’une seule morale qui est la morale naturelle de vivre pour trouver le bonheur et le plaisir sans se préoccuper du reste de la société et la force divine . Il veut défendre la morale qui veut que l’homme soit honnête, fidele et croyant. Il veut aussi trouver un moyen pour prouver à son maitre l’existence de Dieu. Le recours a plusieurs événements menaçants les gens de son époques lies au manque de croyance comme par exemple « le loup-garou » (acte 1 scène 1 p. 13) ou la croyance en une vie après la mort « enfer » (acte 1 scène 1 p.13) témoignent clairement de ceci .L’insistance sur la religion et la le châtiment divin sont répétés plusieurs fois dans les paroles du valet. L’évocation redondante du « Ciel » (p.13 acte 1 scène 1 vers .68) et de l’ « enfer » (p.13) mette en relief cette idée .Pour Sganarelle, Dom Juan est le plus « grand scélérat que la terre ait jamais porte » (p.13 v.66 acte 1 scène 1).A chaque occasion, Sganarelle met en garde son maitre contre la punition divine et l’exhorte à revenir dans le droit chemin. Toutefois, d’un autre cote, Dom Juan se moque ouvertement sur les propos de son valet et nie tout ce que ce-dernier insinue. Dom Juan adopte non seulement une attitude de provocation et de défi envers Sganarelle, mais également

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (81.7 Kb)   docx (10.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com