LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Medee Acte 5 Sc 6

Recherche de Documents : Medee Acte 5 Sc 6. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  29 Mai 2014  •  814 Mots (4 Pages)  •  1 938 Vues

Page 1 sur 4

Commentaire composé

En 1635, Corneille rédige un semblant de tragédie intitulé Médée. La tragédie suscite la crainte et la pitié. C’est dans cet esprit qu’à la fin de cette pièce théâtraleCorneille décrit l’incarnation de la figure du châtiment par Médée. On observe le renversement de la position des personnages, permettant à Médée d’être en haut du balcon et de triompher tandis que Jason,terrassé, se trouve en bas. C’est enfin dans cette translation de personnage tragique que Corneille permet la mort de Jason.

A travers le texte, le triomphe de Médée prend de plus en plus de placeen exposant sa puissance et sa monstruosité.

La représentation de Médée est dite monstrueuse. Celle-ci est particulièrement présente dans le texte pour mettre en avant son inhumanité. Tout d’abord, ona l’évocation de son char à la didascalie « Médée, en l’air dans un char tiré par deux dragons ». Le terme de « dragon » vient renforcer la surréalité, et donc l’imaginaire créé par un char qui volece qui augmente la puissance de Médée et fait descendre la balance de plus en plus. Puis on a l’animalisation de Médée dans la réplique de Jason « horreur de la nature, exécrable tigresse », on voi talors qu’il est dégouté, son inhumanité est donc rappelé. Après quoi, on remarque l’infanticide de Médée « et reconnais ce bras / Qui t’a déjà vengé de ces petits ingrats / Ce poignard que tu vois vient de chasser leurs âmes ». L’acte de tuer ses propres enfants rend Médée encore plus effroyable qu’elle ne l’est déjà, ce qui mène à l’épouvante du lecteur. Médée est effrayante.

En effet, la monstruosité de l’héroïne est d’abord presque anodine puis revête un caractère inquiétant. En reprenant l’exemple de tout à l’heure, Médée tue ses enfants afin de « noyer dans le sang le reste de leurs flammes », cela nous laisse supposer que les enfants sont le lien entre elle et Jason, elle a brisé ce lien par sa haine. Introduction

Médée est la première tragédie de Corneille, dramaturge de l’époque classique. Jouée pour la première fois en 1635, elle retrace la fin tragique de l’histoire d’amour entre Médée etJason. Médée, répudiée par Jason, ivre de colère et de jalousie, empoisonne sa nouvelle femme Créuse et tue ses propres enfants. L’extrait étudié est la scène 5 de l’acte V, scène de dénouement de lapièce. Médée apparaît au balcon, éprise de vengeance, et laisse éclater sa victoire devant un Jason impuissant. Nous allons nous demander comment ce dénouement tragique permet à Corneille de faire deMédée l’incarnation de la vengeance. Pour cela, nous verrons dans un premier temps que ce dénouement est celui d’une tragédie. Nous étudierons ensuite la violence qui caractérise l’affrontement entre lesdeux amants, avant d’étudier la façon dont est représentée la vengeance dans cette scène.

Première partie

L'extrait étudié est un dénouement de tragédie particulièrement spectaculaire. Tout d'abord,le dénouement est tragique dans la mesure où la mort est présente sur scène pour achever la pièce. Médée a mis ses projets d'infanticide à l'œuvre. Elle annonce à Jason, dès sa première tirade: "cepoignard que tu

...

Télécharger au format  txt (5.1 Kb)   pdf (70.7 Kb)   docx (9.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com