LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Synthèse "Vipère Au Poing", "Livre De Ma mère", "Mémoires D'une Jeune Fi Lle Rangée", "dessin De Plantu"

Dissertations Gratuits : Synthèse "Vipère Au Poing", "Livre De Ma mère", "Mémoires D'une Jeune Fi Lle Rangée", "dessin De Plantu". Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  18 Mars 2012  •  1 356 Mots (6 Pages)  •  1 952 Vues

Page 1 sur 6

Nombreux sont les écrivains qui, dans des oeuvres autobiographiques ou fortement

inspirées de leur vie, ont évoqué les relations entre parents et enfants au sein de la

famille. Le dossier proposé se compose de trois extraits d’oeuvres littéraires soulignant

le rôle du père ou de la mère ainsi que d’une bande dessinée signée Wolinski. Paru

dans Le Nouvel Observateur dans la semaine du 25 au 31 mai 1984, ce dernier document

est le plus récent et montre l’attachement d’un jeune pour le cocon familial. La

révolte contre la mère dans Vipère au poing de Hervé Bazin (1948), l’hommage rendu

à la fi gure maternelle disparue dans Le livre de ma mère par Albert Cohen (1954), le

comportement particulier du père de Simone de Beauvoir dans Mémoires d’une jeune

fi lle rangée en 1958 constituent d’autres types de liens entre les générations. Comment

les narrateurs et le dessinateur perçoivent-ils la famille ? La synthèse des documents

montrera que la famille n’est pas toujours le milieu favorable à l’épanouissement puis

exposera les jugements portés sur la fi gure maternelle ou paternelle.

Les quatre documents peignent le milieu familial qui n’est pas forcément épanouissant

pour les enfants.

C’est particulièrement le cas pour l’évocation du milieu familial de Jean Rezeau

considéré comme une entrave à l’épanouissement personnel. Le terme « handicap »

est d’ailleurs employé par le narrateur. Ce texte s’oppose radicalement à celui d’Albert

Cohen qui se penche avec lyrisme sur son enfance, monde de souvenirs et de sensations

diverses, illuminé par la présence aimante de la mère et son sourire : la chambre

douillette, les gourmandises, les fêtes, la rentrée des classes, le travail scolaire, les

jeux, le rituel du coucher. Simone de Beauvoir, sans aller aussi loin que le héros de

Vipère au poing, décrit les rites sclérosés du milieu bourgeois : le thé, les sourires, les

conversations superfi cielles les jours de réception alors que le jeune représenté par

Wolinski vit encore chez ses parents dont il revendique l’entière dépendance.

les jeunes sont-ils heureux ? La réponse est affi rmative pour le narrateur

du Livre de ma mère qui rend hommage à la mère adorée et disparue. Le terme

« Maman » scande le texte et revient comme un refrain où s’exprime tout l’amour de

l’enfant qu’il était et de l’adulte qu’il est devenu. Le jeune du document iconographique

est également heureux, même si les circonstances et le contexte sont différents. Quant

à la narratrice des Mémoires d’une jeune fi lle rangée, elle éprouve un malaise dans

ce milieu qui ne correspond pas à ses aspirations et qu’elle trouve superfi ciel. Mais

pour Jean Rezeau, l’enfance est une période malheureuse dont il veut s’affranchir,

comme l’indiquent les métaphores fortes du rejet « vomir l’enfance », « recracher

[l]es berlingots de l’amour ».

Quelles sont les causes précises du bonheur ou du malheur ? L’enfant du texte

d’Albert Cohen se construit de manière harmonieuse dans un univers épanouissant.

De la même manière, le milieu familial du jeune de la bande dessinée pourvoit à tout :

il demande à sa mère une somme d’argent qui lui est accordée, il a la possibilité de

lui emprunter sa voiture et de loger une amie en diffi culté avec sa famille. Le malaise

de Simone de Beauvoir vient du fait qu’elle est une brillante intellectuelle qui mène

avec succès des études supérieures, ce qui est rare à son époque et dans son milieu.

À toutes ces représentations familiales s’oppose la révolte de Jean Rezeau contre sa

mère qui, non seulement ne donne pas d’affection à ses enfants, mais leur a transmis

la haine, surtout au narrateur, et commence à voir son despotisme remis en cause au

moment de l’adolescence.

Le corpus présente donc quatre cas différents de milieu familial, favorable ou

non à l’équilibre des enfants. Étudions à présent quels jugements précis ces derniers

portent sur leur famille.

Les jugements ne sont pas les mêmes et dépendent du rôle joué par le père

ou la mère. Trois mères sont présentes dans le corpus et un père.

Deux d’entre elles sont au service de leur enfant. La mère d’Albert Cohen fait

tout pour son enfant et elle représente tout

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (93.4 Kb)   docx (12.4 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com