LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Didascalies sont-elles des éléments essentiels à la compréhension d’une oeuvre de théâtre ?

Dissertation : Les Didascalies sont-elles des éléments essentiels à la compréhension d’une oeuvre de théâtre ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  28 Juin 2020  •  Dissertation  •  1 168 Mots (5 Pages)  •  26 Vues

Page 1 sur 5

    CORPUS DE FRANÇAIS

Les Didasclalies sont-t’elles des éléments essentiels à la compréhension d’une oeuvre de théâtre ?

Nous nous proposons d’étudier un corpus composé des textes suivants : le premier texte est un extrait de l’acte 1 scène 8 de la pièce de théâtre Le Mariage de Figaro de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais paru en 1784. Le second texte un extrait du même dramaturge paru en 1775, il s’agit d’un extrait de l’acte 1, scènes 1 et 2 de Le Barbier de Séville. Quant au troisième texte, il s’agit d’un extrait d’une oeuvre d’Eugène Ionesco intitulée Les Chaises parue en 1952.

Dans un premier temps, nous étudierons les rôles que jouent les objets dans ces textes puis nous analyserons les informations apportées aux spectateurs par les didascalies.

Dans les pièces de théâtre, les didascalies constituent des éléments essentiels, elles permettent de mettre en scène les personnages, l’environnement ou encore les dialogues.

Pour commencer, nous pouvons dire que les didascalies décrivent la scène, notamment l’environnement ou les actions des personnages. En ce sens, elles permettent d’apporter de la vivacité aux dialogues. Dans les trois textes, nous remarquons que les didascalies décrivent les actions des personnages, leurs mouvements, au fur à mesure des dialogues. Dans le premier texte « ... », nous pouvons relever les verbes d’action suivants : « s’avance » « se rapproche ». Dans le deuxième texte, nous pouvons relever les verbes d’action suivants : « fait l’échange » « met la lettre ». Et dans le troisième texte, nous pouvons relever les verbes d’action suivants : « il lève » « s’incline ». Quant à l’environnement des personnages, nous pouvons remarquer que les didascalies nous permettent de comprendre les positions ou leur emplacement dans la pièces, par exemple dans le texte B « par derrière le fauteuil » « toujours renversée » « tombe sur un fauteuil ».

De plus, à travers les didascalies, nous pouvons obtenir des informations sur les personnages, à savoir leur état (physique et psychologique) et leurs émotions. Pour leur état, nous pouvons voir cela à travers le texte C en relevant les informations suivantes sur les vieux et leur état physique « tout cassé » « boitillant ». Quant aux émotions, nous pouvons voir cela dans les textes 1 et 3. Dans le premier texte, nous pouvons même relever un champ lexical de l’émotion « troublée » « effrayée » « en colère » « gaiement » « troublée ». Et dans le troisième texte « mécontent ».

Par ailleurs, les didascalies nous permettent de comprendre les relations qui lient les personnages entre eux, les sentiments qu’ils ont envers un personnage. Dans le texte trois, nous pouvons voir que le vieux a du respect pour le colonel, notamment à travers un

champ lexical de la bravoure et du respect : « honneur » « fier » « respectueux » « héros » « supérieur » « s’incline » « cérémonieusement ». Ce respect qu’a le vieux pour le colonel est renforcé par les didascalies, avec certains mots qui apparaissent dans les didascalies et des actions qui renforcent cette relation de respect : « s’incline cérémonieusement »

  « garde-à-vous » respectueux ». Nous pouvons voir également l’affection qu’a le compte pour Suzanne dans le texte A à travers ses actions décrites dans les didascalies : « s’avance » « lui prend la main » « la rapproche de lui ». Les didascalies viennent donc amplifier les dialogues à travers la description des actions, et on a donc un parallèle entre les actions et les dialogues qui constituent l’intérêt de la scène.

Ainsi, les didascalies viennent apporter un plus à la scène que les dialogues n’apportent pas. Elles ajoutent notamment des précisions sur les dialogues. Elles nous permettent de comprendre à qui s’adressent les personnages, cela peut-être à un autre personnage de la scène, aux spectateurs ou pour lui-même : à un personnage dans le texte C « à la vieille » ou en apparté dans le texte B « à part ». Mais pas seulement, elles permettent également d’apporter des précisions sur le ton du personnage, un élément important qui permet notamment d’apporter des précisions sur l’ambiance générale de la scène « vivement » (dans le texte A).

...

Télécharger au format  txt (7.1 Kb)   pdf (88.1 Kb)   docx (216 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com