LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Survenant, Germaine Guèvremont

Dissertation : Le Survenant, Germaine Guèvremont. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  28 Juillet 2017  •  Dissertation  •  477 Mots (2 Pages)  •  354 Vues

Page 1 sur 2

Analyse littéraire français

Développement

En revanche, le mode de vie sédentaire est aussi exprimé dans le roman Le Survenant. Sur ce point, l’auteure montre que la vie de la terre est liée au mode de vie sédentaire lorsqu’elle parle de la vie des Beauchemin «Dans l’honnêteté, et le respect humain de leurs sueurs et de leur sang de pionniers, dans les savanes et à l’eau forte, de toute une vie de misère, ayant été de leur métier bûcherons, navigateurs, poissonniers, défricheurs, ils ont écrit la loi des Beauchemin.» (p.130)L’accumulation que l’auteure utilise, crée un effet de profusion qui montre que les gens qui possèdent un mode de vie sédentaire exécutent un travail acharné et qu’ils bûchent pour arriver à vivre une vie meilleure. Le travail est une valeur traditionnelle des Canadiens français à cette époque. L’homme de la maison devait travailler fort sur sa terre, uniquement pour faire vivre sa famille. Ils avaient tous une franche prédilection pour la terre, ce qui explique en partie leur respect envers la terre. Cela souligne aussi que chacun le fait de la façon qu’ils désirent, en marquant leur terroir, temps qu’ils rapportent l’essentiel pour leurs familles. Donc, ceci explique bien la façon dont l’auteure interprète ce mode de vie sédentaire. Dans cet ordre d’idée, l’auteure montre que dans le mode de vie sédentaire, des liens rassembleurs se tissent et sont pour eux très représentatifs. Cela est en évidence lorsque tous les habitants du chenal étaient invités au souper du jour de l’An chez les Beauchemin« Maintenant ils étaient quinze attablés. La nourriture abondait comme à des noces.» (p.99) Ce que l’auteure veut désigner en écrivant cela, c’est que dans le mode de vie sédentaire de cette époque, le partage était une valeur traditionnelle. Le respect et le rassemblement entre personne du chenal pour désigner l’importance d’une fête importante étaient capitaux .Il mettait les chicanes de côté et la nourriture faisait partie du rassemblement, car elle avait un rôle rassembleur et de fierté pour les gens sédentaires.

284 mots

Conclusion

En conclusion, il existe bien deux mondes qui s’opposent dans le roman Le Survenant. Le premier est celui du mode de vie nomadisme, et le second est celui de sédentaire. En ce qui concerne le mode de vie nomadisme, l’auteure montre (idée principale d’Annie-Catherine). En ce qui attrait celui du mode de vie sédentaire, l’auteure montre que la vie de la terre est liée à ce mode de vie et elle montre aussi que des liens se tissent et sont pour eux très rassembleur. Enfin, après cette lecture, on peut penser que le Survenant est un nomade passionné de tout, comme le personnage de François Paradis du roman Chapedelaine, puisque ce sont deux hommes qui vivent en pleine liberté et de multiples aventures que l’on retrouve dans les récits traditionnels du terroir.

132 mots + les mots des idées d’Annie-Catherine (environ 25) + 284 = 441 mots

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (52.4 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com