LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Exposé Sur Le Surréalisme

Dissertation : Exposé Sur Le Surréalisme. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Mars 2012  •  1 324 Mots (6 Pages)  •  15 277 Vues

Page 1 sur 6

Le SURREALISME.

Le surréalisme, mouvement du XX siècle.

Le surréalisme, définition et évolution.

Le surréalisme et ses nouvelles techniques d'écriture

Le surréalisme dans l'Art

Les techniques

Les peintres

Le déclin du surréalisme

Le SURREALISME, mouvement du XX siècle.

Le surréalisme, définition et évolution.

Le Surréalisme est un mouvement artistique, littéraire, et poétique, né après la première guerre mondiale. Il est caractérisé par son opposition à toutes formes de conventionismes.

Autant littéraire qu'artistique, le mouvement surréalisme provient du Dadaïsme, qui est un mouvement caractérisé par une remise en cause de toutes les conventions et contraintes, peu importe qu'elle soit idéologiques, artistiques ou politiques.

Certains artistes importants du Surréalisme proviennent d'ailleurs de ce premier courant, par exemple: Max Ernst et Hans Arp.

Le surréalisme vient de l'idée d'André Breton de faire de l'inconscient le nouveau matériau du créateur.

À son commencement ce mouvement s'est constitué autour de cette personnalité phare qu'était Breton. Celui-ci définit le Surréalisme dans le Manifeste du surréalisme publié en 1924.

Il parle alors du mouvement comme « Un automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale. »

Le Surréalisme est donc un mouvement où prime le rêve, l'instinct, le désir et la révolte.

Il veut clairement s'opposer à l'ordre et aux conventions et veut favoriser un esprit de libération, voire de révolte. Il a pour but de déchaîner la puissance créatrice issue, comme on la dit précédemment, du rêve, du désir, et de l'instinct. Il élabore d'ailleurs pour cela un nouveau language.

Le mouvement Surréaliste repose donc sur la volonté de libérer l’homme des exigences de la raison et des morales qui le contraignent et qui l’empêchent d’agir comme bon lui semblerait, ce qui nuit donc à sa force créatrice.

Le Surréalisme incite à s'ouvrir à l'univers de l'inconscient et il s'appuie d'ailleurs sur les recherches de la psychanalyse pour revendiquer l'importance du hasard dans la recherche de l'artistique.

Parmi les écrivains surréalistes, on peut citer Paul Éluard, Philippe Soupault, Louis Aragon, Robert Desnos, Antonin Artaud ou encore Georges Bataille.

L'évolution du terme de Surréalisme.

Le Surréalisme est à l'époque une philosophie, une éthique. En tant que vision du monde, le surréalisme est exigeant et complexe à ses débuts.

Cependant, au fur et à mesure, le mot « surréalisme » se banalisent, il se rapporte trop souvent à de simples procédés : l'écriture automatique, l'association libre, qui sont « à la portée de tous ».

Enfin de nos jours, Surréalisme a fini par désigner toute attitude ou situation cocasse ou absurde.

Le Surréalisme et ses nouvelles techniques d'écriture.

L'Automatisme

Être artiste surréaliste était avant tout une philosophie de vie, une vision du monde autre que celle des conventionistes et bourgeois occidentaux.

Ces artistes, qu'ils soient écrivains, peintres ou sculpteurs travaillés alors la plupart du temps en fonction de L'automatisme. C'est-à-dire qu'ils laissaient libre cours à leur imaginaire, cherchant à libérer le langage de tout contrôle, et écrivant par exemple le texte d'une seule traite et refusant toute retouche ultérieure.

C'est d'ailleurs de là qu'est née le célèbre « cadavre exquis ».

Le « Cadavre exquis » homonymie naît du surréalisme et de l'automatisme.

C'est en 1925 que naît le « cadavre exquis », alors que plusieurs écrivains surréalistes se livrent à une sorte d'écriture automatique collective. Celle-ci consiste à écrire un mot sur une feuille de papier, avant de la replier, et de la passer au voisin, qui écrit un autre mot, et ainsi de suite : sujet, adjectif, verbe, complément s'enchaînent jusqu'à former une phrase, dont l'invention est laissée au hasard et à l'impulsion du moment. L'une des premières phrases, aussi inattendues que poétiques, ainsi créées sera : « Le cadavre exquis boira le vin nouveau » ; à peine inventé ce nouveau « concept » ou plutôt

...

Télécharger au format  txt (9.1 Kb)   pdf (108.2 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com