LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation sur le Personnage de Roman: Comment l’amour qu’il soit sincère ou intéressé peut-il améliorer la vie d’un personnage romanesque ou au contraire le détruire ?

Compte Rendu : Dissertation sur le Personnage de Roman: Comment l’amour qu’il soit sincère ou intéressé peut-il améliorer la vie d’un personnage romanesque ou au contraire le détruire ?. Recherche parmi 243 000+ dissertations

Par   •  26 Avril 2012  •  479 Mots (2 Pages)  •  1 090 Vues

Page 1 sur 2

Si aimer donne souvent envie d'écrire, écrire, dans la littérature romanesque, revient bien souvent à parler d'amour. L’amour, est un sentiment extrême présent dans la vie de toute personne. On dit que l’amour, sous ses différentes formes entrainent une perception du monde nouvelle. De ce fait, de nombreux écrivains se sont penchés sur cette question. Tout roman, tout texte littéraire digne de ce nom, nous entrainent ils pas ainsi à explorer des secrets, voire à violer des intimités ? Le roman, nous permet d’avoir une vision du monde à travers les multitudes d’histoires des personnages. Nous remarquons d’autant plus que ce sentiment régi la vie des protagonistes attribuant à chacun une destiné propre à lui.

Comment l’amour qu’il soit sincère ou intéressé peut-il améliorer la vie d’un personnage romanesque ou au contraire le détruire ? Et en quoi le caractère de ce personnage peut il déterminer cette évolution ?

L’amour ne révèle-t-elle pas la véritable identité du personnage ? La transgression n’est elle pas une preuve d’amour ?

Nous démontrerons cela à travers L’amant de Marguerite Duras, Manon Lescault de Prévôt ou encore La Peau de Chagrin de Balzac.

I- L’amour révèle l’identité d’une personne :

1. Un amour passionné.

2. Un amour intéresse.

II- La transgression n’est elle pas une preuve d’amour ?

1. La voix du cœur :

On dit que le cœur parle, il fait abstraction de la raison. Il entraine une prise de risque vis-à-vis de soi même mais aussi de la société.

Dans une Indochine colonisé, l’Amant retranscrit l’histoire d’amour entre une jeune fille française et un Chinois. Cet amour interdit est une prise de risque pour nos deux protagonistes. En effet, cet amour n’est reconnu par aucune des deux familles jugeant que leurs sentiments ne peuvent aboutir à cause de leurs différences ethniques, culturelles et sociales. Toutefois, la voix du cœur à surmonté tout ces préjuges défiant leurs deux sociétés respectives. Comme nous l’avons remarque à la fin de l’œuvre, cette voix peut être assimilée à une flamme qui ne s’éteint jamais dans le sens où même les souvenirs restent aux profonds de leurs âmes.

2. L’amour destructeur :

Il arrive que certains personnages soient esclaves de leurs passions. Ils sont présentés par les auteurs comme des victimes de leurs sentiments qui amèneront à leur décadence.

C’est le cas du père Goriot de Balzac, où le personnage éponyme aime d’un amour démesuré des filles. « Il mettait ses filles au rang des anges, et nécessairement au dessus de lui, le pauvre homme. Il aimait jusqu’au mal qu’elles lui faisaient ! » Ce qui l’amena à mourir, seul, sans un seul sou.

Toutes ces œuvres nous amènent à dire, que le roman est donc bien un moyen privilegie pour comprendre le « cœur humain ». Le caractère d’un personnage est divulgué grâce à l’amour, un amour sincère ou un amour intéresse peut amener à l’épanouissement d’un personnage ou

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (55.8 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com