LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation : L'observation Du Monde Est-elle Le Fondement De La Création Poétique?

Dissertation : Dissertation : L'observation Du Monde Est-elle Le Fondement De La Création Poétique?. Recherche parmi 250 000+ dissertations

Par   •  1 Avril 2015  •  1 664 Mots (7 Pages)  •  1 028 Vues

Page 1 sur 7

La poésie, en sa definiton propre, est un art littéraire. C’ est un travail sur les mots, un art du langage qui en explore toutes les ressources et vise à exprimer ou suggérer quelque chose, en jouant sur les sonorités, le rythme et la musicalité. En sa création, il y a des siècles et des siècles, la poésie avait pour nature le lyrisme, elle était destinée à être chanter. Au fur et à mesure des époques, cette fonction à évolué et la poésie à toutes sortes de genres. Ainsi, la définiton même de la poésie varie selon les auteurs, les époques, les cutlures et croyances. Ayant traversé les époques et le monde, nous pouvons alors nous interroger, si la poésie nait grâce à l’analyse de tout ce qui nous entoure. Les poétes s’inspirent en observant le monde car cela permet de peindre la réalité sous un jour nouveau mais l’intérêt de la poésie repose sur l’imagination, le rêve et les sentiments qui interviennent aussi comme base de la création poétique.

Tout d’abord, la poésie se nourrit du réel et elle attache une grande importance à la description, ce qui permet de faire voyager le lecteur. Ainsi la mission du poète est de rendre beau un quotidien banal. Cela implique un foisonnement de détails et une quête d’esthétisme sur le fond comme la forme. Par exemple Baudelaire dans La Chevelure décrit de manière si belle la chevelure d’une femme qu’elle perd tout son aspect banal. Le poème de Rimbeaud Le Buffet répond aux même principes. Ces poètes étudient leur environnement et apprécient les choses les plus ordinaires que nous puissions imaginer pour ensuite se faire inspirer par la beauté de cette banalité. Le poète s’efforce de rendre le quotidien dans toute sa plénitude : poésie des objets, des choses de la vie et, selon le conseil de Reverdy : « considérer toutes choses comme inconnues et […] se promener ou […] s’étendre sous bois ou sur l’herbe, et […] reprendre tout au début ».

Mais la poésie sort aussi de l’ordinaire avec la description du monde naturel ainsi que sa faune et flore qui inspire les poètes mais aussi les éléments, avec l’eau et le feu qui sont très communs comme source d’inspiration chez les poètes. Par exemple le poème de Guillaume apollinaire, Le Brasier illustre très bien ces thèmes avec des Variations de lumière au fur et à mesure que le fleuve traverse la ville : la flamme prend donc toutes les teintes possibles. Le poème racontu un mariage apparemment impossible entre deux des éléments primitifs, l'eau et le feu, ce qui permet un éloge de la modernité.

Puis, Le poète, tel que Baudelaire dans L'Harmonie du Soir, peut faire pour ses lecteurs un lien avec la nature, afin de nous redonner un regard neuf sur le monde. Par un système d'échos et de correspondances, que l'on peut remarquer dans les Ariettes du recueil Romance sans paroles de Verlaine, le poète nous montre l'unité qui peut exister dans le monde, le lien entre tous les éléments qui le composent, et peut-être tente de nous révéler une part du mystère de ce monde. Dans le poème en prose Aube, la poésie de Rimbaud a le pouvoir d'illuminer le monde, de le féconder par les images, et ainsi de le réenchanter.

Dans son célèbre poème Correspondances, Baudelaire définit la nature comme un espace où de multiples relations entre les êtres et les objets sont perturbées. La poésie peut ainsi avoir pour fonction de rénover notre regard sur notre environnement. Le poète est donc presque un être supérieur, privilégié, doté du pouvoir de changer la vision des gens sur le monde. Rimbaud, dans sa Lettre à Paul Demeny, dit ainsi "Le Poète se fait voyant". C’est donc ainsi, en observant le monde que les poètes reusissent à faire partager leur opinions et sentiments.

D’autre manière, la poésie peint le réel pour dévoiler, denoncer, elle veut nous faire prendre conscience de la réalité sociopolitique, cette poésie est engagée. Cette poésie est une forme poétique spécialisée dans l'expression d'opinions politiques ou philosophiques, liées à une cause que le poète souhaite défendre afin de montrer son soutien ou son engagement. La poésie engagée est toujours ancrée dans la réalité et dans l’histoire. Tel que l’a fait Victor Hugo, dans son poème Mélancholia où il dénonce le travail des enfants et interpelle le lecteur grâce au register pathétique. Ainsi que les difficultés de la vie chez Guillevic dans son poème La vie augmente et les poètes résistants comme Eluard avec Liberté et Desnos avec L’Honneur des poètes. Ces poésies cherchent à agir sur le réel, à l’améliorer pour que les lendemains soient meilleurs, parce que la poésie est selon Gabriel Celaya, un poète espagnol, une “arme chargée de futur”. En contemplant son entourage, le poète ne fait pas que decrire ce qu’il observe, il critique et fait passer un message, meme parfois une morale avec la poésie didactique et satirique. Le poète observe alors le monde afin de le critiquer et puis améliorer. Mais on ne peut pas affirmer que l’observation

...

Télécharger au format  txt (10 Kb)   pdf (127.7 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com