LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comparaison entre le conte philosophique Candide de Voltaire et le film Forrest Gump de Zemeckis

Mémoire : Comparaison entre le conte philosophique Candide de Voltaire et le film Forrest Gump de Zemeckis. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  11 Septembre 2012  •  1 577 Mots (7 Pages)  •  6 063 Vues

Page 1 sur 7

Comparaison entre Candide de Voltaire et Forrest Gump de Zemeckis

Question 1: Comparaison des personnages et des lieux:

A) Candide et Forrest Gump : Le nom de Candide est décrit dans le livre comme voulant dire: jugement assez droit avec l'esprit le plus simple. De plus, l'étymologie du nom veut dire simple, franc. Forrest Gump, quant à lui, s'appelle ainsi à cause du général Nathan Bedford Forrest, qui a fondé le Klu Klux Klan. Sa mère l'avait appeler ainsi pour lui rappeler que dans la vie parfois on fait des choses qui n'ont pas vraiment de sens. La signification du nom de Forrest est un peu naïve. L'idée de faire des choses qui n'ont pas vraiment de sens correspond tout à fait à Forrest Gump. Les noms des deux personnages sont très descriptifs de leur propriétaire.

B) Pangloss et la Mère de Forrest: Oui, car les deux on une façon de voir et d'expliquer la vie de façon très idéale et parfaite. Ils tentent tous deux de convaincre les gens de la beauté du monde. Ils s'enferment dans cette pensée pour éviter de voir les horreurs qui se produisent dans le monde et ils les expliquent comme des choses normales à vivre et comme si elles avaient un but et qu'elles nous menaient au bonheur.

C) Cunégonde et Jenny: Elles ont plusieurs ressemblances comme le fait qu'elles se retrouvent empêtrées dans divers malheurs. Elles ont aussi à force de malheurs développées chacune quelque chose: Cunégonde est devenue laide et Jenny a développé une sorte de tristesse intérieure. Les deux sont aussi séparées et désirées par un homme qui est prêt à vivre plusieurs aventure pour pouvoir être avec eux. Elles ont aussi quelques différences, Jenny quant à elle s'est beaucoup éloigner de Forrest par elle même. Ce n'était pas toujours la vie ou divers péripéties qui la séparait de Forrest comme cela a été le cas pour Cunégonde.

D) Martin et le lieutenant Dan: Oui, car tous les deux ont une image très noire de la vie suite à de durs évènements qu'ils ont vécus. Ils croient en dieu mais en un dieu méchant qui ne les aime pas et leur fait vivre un enfer. Ils essaient tous deux de faire voir aux héros des deux histoires comment la vie n'est pas un rêve et que tout n'est pas beau.

Lieux:

E) L'Eldorado et Bayou La Batre: C'est un lieu, dans les deux cas, où les personnages principaux auraient pu décider de rester, où ils auraient pu vivre heureux mais ce n'est pas ce qu'il cherchaient. Ils veulent tous les deux être avec les personnes qu'ils aiment. C'est des lieux où les personnages vont en ressortir avec plus d'argent qui ne fera pas nécessairement leur bonheur. Ces deux lieux montrent des valeurs comme la simplicité et l'égalité. Elles sont aussi presque un exemple de perfection. Ces deux lieux jouent dans les œuvres des points tournants. C'est grâce à sa, que Candide peut financer son voyage à la recherche de Cunégonde. Forrest aussi en sera enrichi lui s'en servira plus pour en donner autour de lui. Dans Forrest Gump, ce sera plus un lieu de changement pour lieutenant Dan.

Question 2: Utilisation de l'ironie:

A) Passage ironique qui dénonce la violence faite aux femmes:

Candide: Dans l'extrait suivant, on parle de la violence faite aux femmes mais aussi de leur manque de culpabilité face à cet acte : « Coupez, dit-il seulement une fesse à chacune de ces dames, vous ferez très bonne chère; s'il faut y revenir, vous en aurez encore autant dans quelques jours; le Ciel vous sera gré d'une action aussi charitable, et vous serez secourus. En plus, de ne pas ressentir de culpabilité, l'auteur leur fait même dire que le Ciel leur en sera gré.

Forrest Gump : Quand Forrest parle du père de Jenny en ces termes: « C'était un homme très affectueux, il passait son temps à les embrasser et à les toucher elle et ses sœurs.». C'est très clair qu'il parle d'inceste mais la façon très innocente dont il le dit nous fait comprendre qu'il ne comprend pas vraiment la gravité de ce qu'il dit.

B) Passage ironique qui dénonce l'armée ou la guerre:

Candide: «Rien n'était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons formaient une harmonie telle qu'il n'en avait jamais eu en enfer. Les canons renversèrent d'abord à peu près six milles hommes de chaque côté, ensuite la mousqueterie ôta du meilleur des mondes environ neuf à dix milles coquins qui en infectaient

...

Télécharger au format  txt (8.9 Kb)   pdf (103 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com