LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Comment Victor Hugo s’y est-il pris exactement pour faire de Gavroche, un personnage presque mythique, au point que son nom soit devenu un nom commun ?

Commentaire de texte : Comment Victor Hugo s’y est-il pris exactement pour faire de Gavroche, un personnage presque mythique, au point que son nom soit devenu un nom commun ?. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2013  •  Commentaire de texte  •  330 Mots (2 Pages)  •  670 Vues

Page 1 sur 2

Victor Hugo est un écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel du 19e siècle, considéré comme l’un des plus importants écrivains romantiques de la langue française. Les misérables est un roman qu’il fait paraître en 1862, où il décrit la vie de misérable à Paris et dans la France provincial de son époque. Dans l’extrait que nous allons commenter nous avons affaire à Gavroche, ramassant des cartouches pour ses camarades les insurgés alors qu’il est continuellement visé par les balles des soldats et gardes nationaux. Le personnage Gavroche, a donné naissance à un nom commun qui maintenant signifie un gamin de Paris effronté et généreux. Mais comment Victor Hugo s’y est-il pris exactement pour faire de Gavroche, un personnage presque mythique, au point que son nom soit devenu un nom commun ?

Pour répondre à cette question, on étudiera dans un premier temps en quoi la scène est extraordinaire, puis sous quelles différentes facettes le personnage de Gavroche apparaît.

Gavroche est quelqu’un doté d’un courage sans limite. On peut penser qu’il agit avec puérilité, et par provocation comme l’indique son comportement « il avait l’air de s’amuser beaucoup », « ripostait […] par des pieds de nez », et par la métaphore « taquinait la fusillade » qui signifie que Gavroche provoquait ses opposants. Mais ces pensées sont fausses, Gavroche risque sa vie pour ses camarades les insurgés en ramassant les cartouches par terre, il fait cela pour les aider. Le courage de Gavroche pourrait être imagé par cette expression « mettre du cœur à l’ouvrage », cela se traduit par le fait qu’il y met du sien, quitte à prendre de grand danger. Les insurgés eux sont anxieux ils ont peur pour lui, mais lui il continue et cela en chantant.

Cependant même si Gavroche est un personnage courageux, il ne faut pas oublier que c’est un enfant. Ce fait est rappelé plusieurs fois dans l’extrait, on l’appelle : « nain invulnérable », « étrange gamin fée »

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (48.8 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com