LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Aide Sur un commentaire portant sur Le Texte De Montesquieu - De L'esprit Des Lois Livre XV Chap 5

Commentaires Composés : Aide Sur un commentaire portant sur Le Texte De Montesquieu - De L'esprit Des Lois Livre XV Chap 5. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  8 Juin 2012  •  777 Mots (4 Pages)  •  1 137 Vues

Page 1 sur 4

Ma réponse est assez tardive. Toutefois, j'essayerai d'y répondre au cas où d'autres personnes après vous auraient ce type de question. Conseils de méthodes : Pour le commentaire de ce texte, je conseille vivement de faire une introduction (en premier) et une conclusion (en dernier), c'est ce qui apparaît comme majeur dans un commentaire de texte et ensuite les paragraphes argumentés. Ensuite, ne vous en faites pas si vous pensez n'en avoir pas assez dit, dans un devoir ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité. Si ce que tu dis est pertinent et intelligible alors crois-moi tu es sûr que tu pourras avoir au-dessus de la moyenne. Mais surtout miser sur la simplicité, cela peut paraître étonnant mais en général les profs n'aiment pas les copies dans lesquels figurent de longues phrases avec du vocabulaire ultra compliqué ! J'ai dû en seconde étudier ce texte c'est pourquoi je vais donc tenter de répondre à vos questions, sans toutefois faire vos devoirs wink

Célia tu es coincée parce que tu interprète mal la pensée de Montesquieu. Ici, comme la dit misstigri l'auteur de ce texte est ironique. Il se met à la place d'un esclavagiste et donne ses arguments pour mieux les contrer d'ailleurs la phrase " "Si j’avais à soutenir le droit que nous avons eu de rendre les nègres esclaves, voici ce que je dirais : " il nous montre bien qu'il cherche à se mettre à la place des esclavagistes. Il dit si mais ce n'est pas le cas, alors il va forcément tenter tout au long de son raisonnement de montrer que l’on a tort de légitimer et continuer à pratiquer l’esclavage. De plus, il dit « si nous avons eu le droit » il dit bien « si » c’est donc une remise en cause totale de l’esclavage puisque il affirme implicitement qu’on n’est pas en droit de le pratiquer. Ensuite, il énumère les principaux arguments de ceux qui pratiquent l'esclavage pour ex : " Le sucre serait trop cher, si l’on ne faisait travailler la plante qui le produit par des esclaves." c'est l'argument économique des esclavagistes qui affirment que l'esclavage est rentable pour les « européens », elle permet en gros d'avoir une main-d’œuvre gratuite ou alors peu coûteuse= les esclaves. Son raisonnement est dialectique (tant utilisé chez Aristote) ce genre de raisonnement consiste tout simplement à faire semblant d'approuver un argument pour mieux le contester ensuite ou alors pour prouver qu'il est dérisoire c'est un peu ce que fait ici Montesquieu ( de la dérision c'est pour cela que l'ironie et tant présente dans ce texte ) lorsqu'il dit " il est impossible que nous supposions que ces gens-là soient des hommes ; parce que, si nous les supposions des hommes, on commencerait à croire que nous ne sommes pas nous-mêmes chrétiens. " Ici, Célia il ne dit pas que tous les hommes sont chrétiens il dit que si les esclaves que l’on ne considère pas comme des hommes avaient le malheur de l’être alors cela irait à l'encontre des principes même de la morale et de la religion mais aussi de la dignité de l’homme. Montesquieu réside en France durant la monarchie de l’Ancien Régime la religion est dominante à cette époque-là mais il n’y a pas qu’une forme de religion qui dominent et d’ailleurs certains ne croient en

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (69.6 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com