LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Grandes phases de l'histoire politique francaise au XIXeme siecles

Cours : Les Grandes phases de l'histoire politique francaise au XIXeme siecles. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  22 Septembre 2016  •  Cours  •  2 534 Mots (11 Pages)  •  848 Vues

Page 1 sur 11

Thème 1 : Les Grandes phases de l'Histoire politique Française au XVIIe siècle

Ouvrages : DUCCINI (Hélène, La France au XVIIe siècle, Cursus (Armand Colin), 2000

Introduction :

→ Situation politique du royaume de France apparaît difficile au début de ce siècle ; plusieurs raisons expliquent cette situation :

le pays sort d'une longue période de guerre civiles : guerres de religion entre 1562 et 1598 (Édit de Nantes, en 1598) +++ → permet à la France de retrouver la paix religieuse, car il accorde un certains nombre de droits aux protestants : certaine liberté de culte/ accès autorisé à tous les métiers/ le droit d'avoir des places de sûreté = villes françaises où les protestants ont le droit d'avoir des garnissons (soldats). Ex : La Rochelle.

Henri IV ne fait pas l'unanimité : protestant et il s'est converti au catholicisme pour devenir roi de France. On lui reproche d'être trop tolérant avec les protestants.

La monarchie française apparaît fragile : 1er août 1589, Henri III assassiné par le moine Clément et 14 mais 1610 : Henri IV par Ravaillac ++++

→ Le XVII e siècle est désigné sous le nom de « Grand Siècle par les historiens : corrspond au règne de 2 Rois : Louis XIII (fils d'Henri IV), roi de 1610 à 1643) et Louis XIV , né en 1638, roi de 43 à 1715 , meurt à 77 ans.

→ Ce siècle voit alterner des périodes de renforcement du pouvoir royal et des périodes d’affaiblissement du pouvoir royal (guerres civiles). C'est sous Louis XIII et IV se met en place la monarchie absolue (plus forte, plus autoritaire)

Période 1 : Le Temps de Louis XIII et du Cardinal De Richelieu (1610-1643)

3 grandes particularités de ce règne :

Première particularité : débuts très difficiles (1610 -1629)

Il doit faire face à plusieurs séries de difficultés, à savoir : une période de régence = immédiatement assuré par la reine mère, Marie de Médcis : de 1610 à 1614 et de 14 à 17 elle dirige encore le royaume. Originaire de Florence et elle dirige l'état avec Concini. Elle mène une politique de paix avec l'Espagne (tensions dû au fait que tensions entre Habsbourg d'Espagne) → négocie avec L’Espagne pour que Louis XIII se marie avec l'infante d'Espagne Anne d'Autriche, en 1615

Les soulèvements des Grands du royaume entre 1614 et 1617 : digestion très mauvaise de la politique de rapprochement avec l'Espagne : ils détestent Médicis et son mari.

Les Grands des royaumes quittent la cour, se cassent en province, et prennent les armes. Parmi ces Grands, on trouve Henri II de Bourbon, prince de Condé, cousin de Louis XIII → Ils obtiennent les États Généraux = assemblé représentant le Clergé, Noblesse, Tiers États et ont des avantages politiques.

L'opposition entre la mère reine et le jeune roi Louis XIII ((1617-1620) : en effet il supporte mal le fait d'être écarté du gouvernement.

En 1617, celui ci est influencé par Charles Albert duc de Luynes afin de s'en prendre à Concini → le 24 avril 1617 +++ Assassinat de Concini au Louvre/ Sa mère est écarte du gouvernement et elle est assignée à résidence à Blois. De Luynes devient premier ministre.

21 février 1615 +++ : Marie de Médecis s'échappe de Blois et lève une armée pour retrouver le pouvoir : « Guerre de la mère et du fils »

7 août 1620 : bataille aux Ponts -de-Cé, armée royale qui l'emporte.

Mère/ fils se réconcilient et deviennent associés.

Les dernières guerres de religion de 1621 à 1629. Origines : Louis XIII a mené une campagne militaire dans la région de Pau (Béarn) de persécution des protestants, mené par le duc de Rohan+++ aux armées royales menés par Louis XIII et Richelieu à partir de 1624.

Bataille décisive, qui a eu lieu à La Rochelle entre octobre 1627 et 1628. La flotte anglaise participe (Anglais = Protestants) . Isolement des Rochelais par digue et par terres → La Rochelle se rend, met à terme aux guerre de religion ; le 28 Juin 1629 : Édit de grâce d'Alès = toues les dispositions de l'Edit de Nantes sont respectés MAIS on leur enlève leur place de sûreté.

Deuxième particularité : mise en place d'un premier absolutisme en France.

11 novembre 1630 : « Journée des dupes » : Louis XIII doit choisir entre 2 politiques différentes. La première étant celle de Richelieu : veut une politique de grandeur en Europe et d'opposition aux Habsbourg. / Ou celle de Marie de Médicis et Michel de Marillac (Garde des Sceaux) = politique de paix et apaisement avec l'Espagne.

Au cours de cette journée Louis XIII choisit la politique de Richelieu. Marie de Médecis quitte la cour de manière définitive. Dès le lendemain, Louis XIII et Richelieu vont mener une politique mené sur 4 axes, 4 objectifs :

→ Relever l'autorité de l’État. L’État doit être obéi. Pour cela, des mesures ont été prises, « une révolution dans l'art de gouverner » : 1/réforme du Conseil du roi (primauté du conseil des affaires, constitué d'une multitude de personnages ; et dont le « ménage »doit être effectué : le conseil des affaires est constitués de quelques personnes de confiance 2/ La réduction du nombre de Pays d’États = provinces françaises qui disposent d'un certain nombre de libertés et de privilèges (d'ordre fiscale, d'ordre politique avec des états provinciaux : exemple avec La Normandie, le Dauphiné, l'Aquitaine) → L’État royal pourra avoir plus d’impôts, par exemple) 3/ La mise en place sur l'ensemble du territoire français des intendants de province : c'est un commissaire royal placé à la tête d'une province et chargé de la bonne application des décisions royales dans le domaine fiscales, judiciaires et de police. → l'équivalent du préfet Les intendants sont placés à la tête des généralités (comme Poitiers ou La Rochelle) La mise en place des intendants varie selon les généralités

→ mener une politique de grandeur en Europe, une politique étrangère efficace en Europe, notamment envers les Habsbourg. Pour cela : 1/ Augmentation des effectifs militaires : 1610 : 55 000 soldats,

...

Télécharger au format  txt (16 Kb)   pdf (60.7 Kb)   docx (161.4 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com