LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Étude de l'article Genève pourra retirer la garde des roms

Mémoire : Étude de l'article Genève pourra retirer la garde des roms. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  3 Mars 2012  •  1 218 Mots (5 Pages)  •  743 Vues

Page 1 sur 5

Bibliographie.

Duva Jesus et Junquera Natalia, Bébés volés, quarante ans de scandale,

In Courrier international, n°1'102, décembre 2’011, pp.26-27.

Bibliographie complément info sur internet.

Swissindo.ch, « pour ne pas oublier ces enfances brisées »

http://www.swissinfo.ch/fre/actualite/Pour_ne_pas_oublier_ces_enfances_brisees.html?cid=4334522

Le monde diplomatique, « chasse aux Tziganes en Suisse».

http://www.monde-diplomatique.fr/1999/10/JOURDAN/12537

Association Yenisch Suisse, «Les Yénisches en Suisse».

http://www.yenisch-suisse.ch/yeniches/suisse

tSrinfo.ch, « Genève pourra retirer la garde des roms ».

http://www.tsr.ch/info/suisse/1024376-geneve-pourra-retirer-la-garde-des-enfants-roms.html

1.- Explication sur le choix de l’article.

Cet article a attiré mon attention, car d’une part j’ai quelques connaissances sur les événements de la guerre civile en Espagne, connaissances acquises grâce aux cours d’histoire, et je souhaitais les développer, et d’autre part le sujet traité, à savoir un trafic d’enfants, a éveillé mon intérêt, mon indignation et heurté ma conception de la justice.

L’Espagne est un pays européen proche de la Suisse à seulement quelques heures d’avion, et dans mon esprit il était associé au soleil, aux vacances, au farniente au bord de la mer, aux bodegas et aux tapas.

J’ai été interpellé par la proximité géographique et la contemporanéité de ce scandale qui s’est déroulé dans la deuxième partie du vingtième siècle et n’a pris fin que seulement dans les années mille neuf cent nonante, décennie de ma naissance.

Les informations historiques principales que j’avais en mémoire étaient que :

• La guerre d’Espagne avait commencé en 1936 et s’était terminée en 1939

• Qu’elle avait opposé les nationalistes, dénommés également franquistes (émanation du patronyme de Francisco Franco), aux républicains fidèles au gouvernement de la république composé notamment de socialistes et de communistes.

• Que la victoire avait été remportée par les phalangistes (franquistes)

• Que beaucoup d’actes de violence et exactions avaient été commis contre les familles dites de « Rouge » ou soupçonnées de l’être par les fascistes (chemises noires)

• Que le général Franco avait été proclamé Caudillo puis chef de l’Etat dès 1938

• Qu’il avait instauré un régime autoritaire, totalitaire, réactionnaire et nationaliste qui n’a pris qu’à sa mort en 1975.

• Et enfin que l’église catholique majoritairement fondamentaliste avait soutenu et été complice de ce régime dictatorial.

2. Résumé de l’article.

En Espagne entre 1940 et 1990, 300'000 nouveau-nés ont été volés à leur mère biologique directement après l’accouchement.

A la fin de la guerre civile, ces enlèvements ont été perpétrés contre des femmes prisonnières, car identifiées comme épouses ou sympathisantes de « Rouge ». Le but de ces rapts était répressif et la justification politique. Il s’agissait de soustraire ces enfants à une éducation subversive « gauchiste », de sauver leurs âmes en les confiant ou les vendant pour adoption à des familles catholiques conservatrices partageant l’idéologie, les valeurs de la dictature franquiste.

Ces vols peuvent être assimilés à un plan d’éradication des idées politiques défendues par les républicains.

Puis dans les années soixante, ce trafic s’est étendu aux mères célibataires mineures ou sans ressource, ou à des femmes issues de milieux modestes.

Après la mort de Franco, il s’est poursuivi. Les bébés étant vendus à des couples qui ne pouvaient pas avoir d’enfant.

Il s’est interrompu qu’à la fin des années quatre-vingts.

Dès son origine ce « commerce » illicite a été organisé par un réseau d’institution ; cliniques, « appartements dortoirs », orphelinats, et de représentant de l’autorité ; prêtres, religieuses, fonctionnaires, médecins dont

...

Télécharger au format  txt (8.6 Kb)   pdf (101.2 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com