LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etude de la Renaissance artistique au XVème et XVIème siècle

Cours : Etude de la Renaissance artistique au XVème et XVIème siècle. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  17 Mars 2019  •  Cours  •  616 Mots (3 Pages)  •  136 Vues

Page 1 sur 3

La renaissance, un nouvel art de s’exprimer. Quelles sont les innovations ?

Ce tableau a été peint 200 ans environ avant la renaissance, au 13ème siècle. Cette représentation de la vierge et de Jésus entourés d’anges est comme figée et ne dégage que très peu d’émotion. Les couleurs sont primaires et il n’y a pas de perspective. Ce thème religieux est un classique de l’époque.

Le statut de l’artiste s’affirme au XVème siècle :

En 1500, Dürer peint le tout premier autoportrait. Il est en décalage avec le thème de l’époque qui est celui de la religion. De plus il signe son portrait de son nom ce qui est également une première. Les artistes vont alors commencer à s’affirmer, à vivre en tant que tels et à créer des œuvres individuelles.

Les œuvres de Arcimboldo, de Bosch et de Bruegel l’Ancien sont en décalage complet avec l’art de l’époque. En effet ils représentent l’homme chacun à leurs manières avec plus ou moins de fantaisie. On parle de maniérisme (avoir son propre style).

Des artistes respectés, admirés par les dirigeants de l’époque :

Les artistes sont entretenus par des mécènes qui financent leurs œuvres. Cependant les artistes ont une grande liberté et ne sont pas soumis aux mécènes. On le voit d’ailleurs avec Michel-Ange à qui son mécène a reproché les nombreuses nues sur les fresques de la Chapelle Sixtine. Michel-Ange, au lieu de tenir compte de la remarque, a laissé les nues et à en plus diabolisé son mécène dans sa fresque en le représentant sous la forme du diable.

La recherche de la proportion idéale :

Pour un artiste de la Renaissance, il fallait maitriser les formes et donc la géométrie (exemple de l’Homme parfait de Léonard de Vinci).

La perspective :

La perspective est l’illusion de la profondeur grâce à la réduction des volumes et des couleurs. La perspective rend les tableaux plus vivants et plus réels.

La technique de sfumato consiste à avoir des contours flous et non délimités. Ces contours imprécis permettent une représentation plus réelle.

La diffusion de la peinture à l’huile :

La peinture à l’huile dure plus dans le temps que les peintures à base de pigment naturel ce qui est une de ses principales qualités.

Le profane alterne au religieux

Ce tableau est en décalage avec le Moyen Age car il utilise la perspective, il n’y a pas de symbole religieux, le peintre utilise la peinture à l’huile (ce qui est une révolution), et la mise en valeur et la centralité des deux personnages sont typiques de la renaissance.

Le détail du miroir est révélateur car on peut y voir le reflet du peintre en train de peindre la scène. Cela montre à quel point les artistes s’affirment et veulent que leurs œuvres soient signées pour laisser une trace d’eux.

Le mouvement, l’émotion, des compositions travaillées :

Le tableau de “ La vierge au

...

Télécharger au format  txt (3.8 Kb)   pdf (33.9 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com