LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Histoire Moderne France/Espagne XVIe-XVIIe Siècles : Une Histoire Politique étroitement Liée

Dissertations Gratuits : Histoire Moderne France/Espagne XVIe-XVIIe Siècles : Une Histoire Politique étroitement Liée. Recherche parmi 242 000+ dissertations

Par   •  19 Mars 2013  •  1 495 Mots (6 Pages)  •  529 Vues

Page 1 sur 6

1°) : La France après 1559, l’anarchie des guerres de Religion (1562-1598)

- la mort d’Henri II est une catastrophe car aucun des héritiers ne sont en âge de régner il y a donc une régence. François II règne en 1552 à l’âge de 15 ans, c’est en réalité sa mère Catherine de Médicis qui règne à sa place. La période qui démarre est une période de faiblesse pour le pouvoir car l’état français et espagnol est entrain de se structurer, de se centraliser. Mais il se construise bien car Henri II a su s’imposer face à la noblesse en parti grâce aux guerres d’Italie. En France tout va bien jusqu’à la mort accidentelle d’Henri II en 1559. Donc, toutes les factions étouffées par le pouvoir royal profitent de la mort du roi pour se relever et dire que le roi comme trop jeune pour régner qu’ils peuvent aider pour la régence. Catherine de Médicis va régner à peine deux ans avant de mourir.

- Ce traité du Cateau-Cambrésis a été signé pour qu’il y a la paix à l’extérieur pour régler au plus vite les problèmes intérieurs (se débarrasser des Calvinistes). Mort accidentelle du roi, 10 juillet 1559 donc il y a une période de troubles entre protestants et catholiques qui en profitent pour relever la tête et il y a aussi une période de minorité royale donc il y a une régence (Catherine de Médicis). Cette période de faiblesse va se traduire par le début des guerres des religions qui sont compliquées car il y en a 8 environ qui se finissent tous par un traité de paix. Elles sont réparti dans 3 grandes périodes (1562-1572 ; 1572-1585 ; 1585-1598). Il faut en retenir qu’on peut les considérer comme une véritable catastrophe pour la construction de l’état qui est « figée » pendant 40 ans.

Faire une fiche de deux pages maximum sur les guerres de religion en France, en distinguant les trois grandes phases (1562-1572 ; 1572-1585 ; 1585-1598). De préférence regarder dans l’article guerres de religions dans l’Universalis.

- Dans un 1er temps, Catherine de Médicis est d’abord favorable à un rapprochement avec les protestants et prend dans son conseil royal un ministre protestant Gaspard De Mélimi. Mais, il y a une exaspération du roi d’Espagne Philippe II car, depuis 1567, les Protestants français soutiennent les révoltés des Pays-Bas.

- 1571 : l’amiral de Coligny français, un des chefs du parti protestant et le principal conseiller de Charles IX, projette de rassembler tous les Français, catholiques comme protestants, dans une guerre contre l’Espagne.

- Massacre de la Saint-Barthélemy, le 24 août 1572, il y a une guerre civile entre catholiques et protestants. Philippe II intervient de plus en plus dans les affaires françaises, et en 1593, il propose même d’installer sa fille, l’infante Isabelle-Claire-Eugénie (qui est aussi la petite-fille d’Henri II) sur le trône de France car en Espagne les femmes ont le droit de régner et de la marier à un prince français. Les Ligueurs ultra-catholiques qui sont très proche de l’Espagne refusent respectueusement la candidature de l’infante au nom de l’état nation (il ne peux y avoir qu’un homme français qu’il peut régner sur le trône de France) : l’élire serait abolir la loi salique, loi fondamentale du royaume.

- 25 juillet 1593 : abjuration solennelle d’Henri de Navarre.

- Déclaration de guerre à l’Espagne, le 17 janvier 1595 = victoire, le 15 juin 1595, à Fontaine- Française. Négociation qui dure 3 ans. 2 mai 1598, la paix de Vervins rétablit les clauses du traité de Cateau-Cambrésis de 1559.

2°) : L’Espagne du XVIIe siècle : le temps des favoris

Philippe II meurt en 1598 d’une maladie qui finira par une gangrène.

Philippe III qui est le fils de Philippe II reprend le trône : le temps des favoris (1598-1621)

- Règne de Philippe III = première étape du processus de décomposition de l’autorité absolue en Espagne. Favori = gouverne à la place du souverain (principal ministre), tel le duc de Lerma, de 1598 à 1618.

(Livre à lire de Michel Le bris : de l’or, du sang et des larmes)

- Crise économique : épuisement des métaux précieux en provenance d’Amérique + guerres coûteuses + expulsion des Morisques (= personnes qui vivaient dans le sud de l’Espagne et donc avaient un savoir faire pour l’agriculture et qui ont du se convertir au catholicisme mais qui continu à pratiquer la religion musulmane) entre 1609 et 1613 (prive le pays de bras nécessaires à l’agriculture et à l’industrie). Lerma est renvoyé le 4 octobre 1618 et remplacé par son propre fils, le duc d’Uceda, nouveau favori jusqu’à la mort du roi Philippe III en 1621.

...

Télécharger au format  txt (9.2 Kb)   pdf (105 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com