LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

"Les tueries du Brabant", une des plus grandes enquêtes belges.

Commentaire de texte : "Les tueries du Brabant", une des plus grandes enquêtes belges.. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  15 Novembre 2014  •  Commentaire de texte  •  408 Mots (2 Pages)  •  652 Vues

Page 1 sur 2

« Les tueries du Brabant », une des plus grandes enquêtes belges

Au milieu des années quatre-vingt, la Belgique a connu une vague de tueries. Cette affaire, que l’on a nommé « les tueries du Brabant » est toujours en cours mais les faits sont en passe d’être prescrits. Un allongement du délai de prescription a donc été demandé et le nouveau gouvernement s’est engagé à le prolonger de trente à quarante ans.

Cette demande de l’allongement de prescription n’est pas inattendue. En effet, les tueurs fous qui ont sévi dans le Brabant-Wallon fin 1985 pour ensuite disparaitre, ont traumatisé la Belgique. Ce groupe d’hommes armés et masqués avait pris pour cible les magasins Delhaize. Ils tuaient froidement tous ceux qui étaient sur leur chemin. Ce scénario sanglant va se reproduire trois fois avant que les « tueurs du Brabant » disparaissent dans la nature en laissant vingt-huit morts et vingt-deux blessées derrière eux. Cette histoire secoue les Belges et fait échos à des attaques ayant eu lieu entre 1982 et 1983. En effet, les braquages des supermarchés du Brabant Wallon ne seraient pas le premier coup d’essai de ce groupe. La police a découvert à l’époque que les armes utilisées dans les attaques de 1985, seraient les mêmes que celles qui ont servi dans le meurtre d’un armurier de Maubeuge mais aussi dans des cambriolages meurtriers commis à Hal, Beersel ou encore Nivelles.

Durant presque trente ans, de nombreuses pistes ont été envisagées mais toujours sans résultat. À l’heure actuelle, une cellule d’enquête est d’ailleurs toujours sur pied. Avec le délai de prescription qui approche, les policiers essayent de coincer les tueurs du Brabant avant qu’il ne soit trop tard. Récemment, un suspect a d’ailleurs été arrêté. Jean-Marie Tinck avait déclaré à de nombreuses reprises, à des connaissances , Â avoir participé aux tueries du Brabant. Ses propos répétés et la ressemblance avec le portraits robot d’un des meurtriers, ont poussé la police à enquêter sur lui. Mais après son arrestation, Mr Tinck s’est rétracté et a affirmé avoir tenu se discours afin de redoré l’image qu’il avait de lui-même. Faute de preuves, il a été relaxé.

« Les tueries du Brabant » est une affaire qui a marqué la Belgique par l’horreur des faits mais également par les agissements parfois inexplicables des tueurs ainsi que par la disparition soudaine de ceux-ci. L’enquête est toujours en cours et on attend désormais de savoir si, finalement, le nouveau gouvernement allongera le délai de prescription.

...

Télécharger au format  txt (2.6 Kb)   pdf (54.6 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com