LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Crise De Cuba

Dissertation : Crise De Cuba. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  10 Mai 2012  •  527 Mots (3 Pages)  •  14 594 Vues

Page 1 sur 3

4 étapes :

- Guerre froide (1947-1953)

- Coexistence pacifique (1953-1962)

- Détente (1962-1975)

- Guerre fraîche (1976-1990)

Réponse organisée sur Cuba

La crise des missiles de Cuba en 1962 est une crise majeure de la guerre froide, qui intervient pourtant dans une période apaisée : la coexistence pacifique, favorisée par la volonté de vivre l’un à côté de l’autre sans conflit. Cuba est une île proche des Etats-Unis et sous le contrôle d’un dictateur appelé Batista soutenu par les Etats-Unis. A partir des années 1959, la révolution cubaine, procommuniste, amène au pouvoir Fidel Castro. Cette situation est inacceptable pour les Etats-Unis car cet endroit géostratégique leur permet le rapprochement avec les autres pays de l’Amérique latine et de renforcer la politique de « l’endiguement ». De ce fait, les Etats-Unis imposent un blocus dès 1960 et mettent en place le débarquement anticastriste dans la baie de cochon en avril 1961.

En 1962, les avions américains photographient des rampes de missiles et les Etats-Unis apprennent que des navires soviétiques sont en route vers Cuba, avec à bord, des missiles soviétiques. Or, Cuba est une place stratégique pour l’URSS et surtout une menace directe de la côte est des Etats-Unis. Dès lors, Kennedy (président des EUA) lance un ultimatum à Khrouchtchev. Cet ultimatum suggère le retrait immédiat des rampes de missiles, sinon il (Kennedy) se donne le droit d’utiliser la Bombe Atomique. Ainsi, Kennedy prône un nouveau principe : l’idée de représailles massives. Khrouchtchev accepte de retirer les rampes de missiles à condition que les Etats-Unis retirent l’embargo et de ne pas intervenir à Cuba.

Avec les moyens militaires utilisés et les avancés technologiques dans l’armement, le monde a craint une 3eme guerre mondiale et nucléaire. La course aux armements a crée l’équilibre de la terreur. D’importantes conséquences sont survenues après cette crise : la volonté de réduire la course aux armements, des rencontres entre les deux grands (Kennedy et Khrouchtchev), l’installation des téléphones rouges ainsi que l’entrée dans une nouvelle phase de relations diplomatiques appelée la détente. Les accords d’Helsinki inaugurent véritablement cette période.

Ainsi, Cuba, à cause de l’affrontement des deux grands possédant l’arme nucléaire ; plonge le monde au bord d’une 3eme guerre mondiale et nucléaire : c’est l’apogée de l’équilibre de la terreur. La conséquence de cette crise est la prise de conscience qu’il convient de normaliser les relations entre les deux pays. Cuba inaugure le début de la détente qui se manifeste par des rencontres diplomatiques entre les deux grands ainsi que des traités qui limitent l’armement (le traité de non prolifération de l’arme nucléaire en 1961 par exemple). Cependant, cette période n’est pas synonyme de la « fin de la guerre froide » ni l’acceptation du modèle de l’autre : ce n’est qu’une période de cohabitation. La guerre se poursuit avec

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (57.7 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com